Vol, cambriolage : déposer une pré-plainte en ligne

Article mis à jour le 
Voilà un service qui pourrait faire gagner du temps aux victimes et aux forces de l'ordre : le service de pré-plainte en ligne, inauguré en 2008, est accessible partout en France.


Réaliser une déclaration sur un site sécurisé

Vous venez de vous faire cambrioler ? Quelqu'un vous a volé votre voiture ou encore votre smartphone ? Vous avez la possibilité depuis le lundi 4 mars 2013 de déposer une pré-plainte en ligne, ce où que vous vous trouviez en France. Ce service mis en place par le ministère de l'Intérieur permet aux personnes victimes d'atteinte aux biens – vol, escroquerie, abus de confiance, dégradations et destructions, etc. – de réaliser une déclaration en passant par un site sécurisé dans l'optique d'obtenir un rendez-vous avec la police ou la gendarmerie de leur choix et ainsi signer une plainte.

Exit les délais d'attente

Objectif de ce système : supprimer les délais d'attente se révélant bien souvent très longs. Néanmoins, afin de pouvoir utiliser ce service, il est nécessaire que l'auteur des faits ne soit pas connu de la victime. À noter que toutes les informations fournies dans la pré-plainte sont par la suite effacées une fois la plainte signée. En outre, si la personne ayant déposé la pré-plainte ne se présente pas au rendez-vous fixé, le dossier est détruit sous 30 jours.

Depuis quelques années, le service était d'ores et déjà en phase de test dans certains départements comme les Yvelines, la Charente-Maritime, la Haute-Garonne et le Bas-Rhin, mais aussi dans le 15ème arrondissement de Paris et le quatrième district des Hauts-de-Seine.

Comment déposer une pré-plainte en ligne

Afin d'effectuer une pré-plainte en ligne, connectez-vous sur le site Pré-plainte en ligne.gouv, choisissez votre département puis indiquez votre nom et votre ville. Remplissez ensuite les informations relatives à l'infraction : faits et circonstances, lieu, date et préjudice subi. Puis sélectionnez une date ainsi qu'une heure de rendez-vous dans le commissariat ou la gendarmerie qui vous convient. N'oubliez pas, enfin, de confirmer votre pré-plainte pour la finaliser.

À noter que dans les cas d'urgence, il est recommandé d'appeler immédiatement par téléphone le 17 ou le 112.

Sources : Pré-plainte-en-ligne.gouv