Voyager humanitaire

Voyage humanitaire
Voyage humanitaire
Vous envisagez de faire un voyage humanitaire. Mais vous ne savez pas qui contacter ni comment vous faire recruter.


Les différents types de mission des voyages humanitaires

Pour certains, c'est un moyen de financer des congés tout en se rendant utile. Pour d'autres, c'est un véritable désir d'aider. Quoi qu'il en soit, les missions humanitaires existent dans de nombreux pays, sous différentes formes :

  • la mission d'urgence ;
  • le projet de développement ponctuel ou le chantier ;
  • le stage.


NB : les missions économiques des ambassades recrutent également des stagiaires. Renseignements sur La maison des français de l'étranger.

Votre mission

La mission constitue généralement un travail à temps plein. Ne vous méprenez donc pas, ce n'est pas un voyage touristique. Et vous n'aurez que peu de temps pour visiter le pays ou la région.

Vous travaillez au sein d'un groupe, mais devez faire preuve d'autonomie. Les conditions de vie ne sont pas toujours évidentes et le confort souvent absent. Vous devez donc vous y préparer. Encore une fois, ce ne sont pas des vacances.

Comment se faire recruter pour un voyage humanitaire ?

Il ne suffit pas d'être volontaire pour être recruté par une ONG ou une association. Vous trouverez plus facilement si vous :

  • parlez une langue étrangère couramment ;
  • et/ou disposez d'un brevet de secourisme (notamment pour les missions d'urgence) ;
  • et/ou êtes qualifié dans le domaine concerné ;
  • et/ou avez une expérience au sein d'une association.


Les missions de courte durée existent. Il est cependant préférable d'être disponible au moins 1 mois afin d'élargir vos chances d'être recruté.

Condition et rémunération

La rétribution dépend du type de mission et de l'organisation. En général, le gîte et le couvert sont fournis. En revanche, il n'y a aucune rémunération. Au mieux, une indemnisation (pour les stages notamment). Ainsi, quel que soit le type de mission choisi, renseignez-vous bien avant de vous engager.

Demandez notamment si :

  • tout ou partie de votre billet pour vous rendre sur place est pris en charge ;
  • le gîte et le couvert vous sont assurés ;
  • vous devez avancer des frais sur place.


À noter : vous pouvez être rémunéré uniquement si vous êtes embauché comme salarié, consultant, etc.

Où vous renseigner ?

Ces sites proposent un moteur de recherche des associations existantes ainsi qu'une masse d'informations sur le voyage humanitaire et solidaire :

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : destinations