3 aliments contre le nez qui coule

Publié le 
3 aliments contre le nez qui coule / iStock.com - tycoon751
3 aliments contre le nez qui coule / iStock.com - tycoon751

Quoi de plus énervant en hiver que d’avoir tout le temps la goutte au nez à cause du froid ? Ou de tout le temps renifler à cause d’un rhume ? Nez bouché ou nez qui coule peuvent être une véritable gêne qui cause d’autres symptômes comme des éternuements, un mal de gorge ou encore des maux de tête à force de se moucher. Alors, comment y remédier ? Découvrez 3 aliments qui vous permettront de lutter contre le nez qui coule et autres petits tracas.  

La moutarde

Votre grand-mère vous rabâche les oreilles avec ses différents cataplasmes ? Ce serait une tare de ne pas les utiliser ! En effet, certains cataplasmes permettent de décongestionner les muqueuses et soulagent donc le nez qui coule.

La moutarde est un aliment naturel qui a cet effet de réguler les écoulements gênants de votre nez. Qui n’a jamais eu les yeux qui pleurent et la reniflette en sentant ou mangeant une moutarde forte ? Toutefois, elle est généralement utilisée dans le cas d’un virus et non pour un simple nez qui coule à cause du froid puisqu’elle s’applique en cataplasme.

Pour réaliser votre cataplasme de moutarde, mélangez deux cuillères à soupe de moutarde à deux de farine. Ajoutez progressivement de l'eau pour former une pâte. Sur votre poitrine, étalez un peu de Biafine ou de vaseline pour éviter les brûlures et appliquez un linge humide sur lequel vous étalerez la pâte. Laissez poser pendant 10 min et respirer profondément par le nez.

Votre nez va se mettre à couler plus fort, c’est tout à fait normal ! Mouchez-vous pour faire sortir les muqueuses qui se sont décrochées et  votre nez sera totalement dégagé.

L’ail

Bien que l’ail en rebute plus d’un, c’est un aliment très efficace pour renforcer son système immunitaire et faire disparaître rapidement un rhume et ses symptômes. Il est un antiseptique et un antibactérien qui soulagera votre congestion nasale.

Dans un premier temps, essayez d’utiliser l’ail cru puisque les « molécules  miracles » perdront de leur effet une fois chauffées. Pour déboucher votre nez rapidement, coupez une gousse d’ail en deux, retirez le germe et placez une moitié entre vos dents. Respirez profondément pour faire passer les vapeurs dans vos voies respiratoires.  Vous pouvez également manger de l’ail cru écrasé avec du miel. Et si vous avez peur d’avoir mauvaise haleine, n’hésitez pas à poser un congé pour ne pas gêner vos collègues.

Pour les moins courageux, l’ail peut aussi se consommer en infusion ou en bouillon. En effet, en plus de l’ail les liquides chauds aident à la décongestion. Préparez-vous une tisane en faisant infuser des gousses d’ail coupées dans de l’eau chaude avec un jus de citron et du miel. Cette préparation est idéale pour passer une bonne nuit le nez dégagé. Vous pouvez également vous cuisiner un bouillon de poulet à l’ail pour le dîner.

L’eucalyptus

L’eucalyptus est sans doute la plante la plus connue pour soulager les écoulements nasaux ou le nez bouché. Contrairement au cataplasme de moutarde, elle peut être utilisée en cas d’allergie ou pour un nez qui coule à cause du froid.

C’est en inhalation que l’eucalyptus est le plus efficace. S’il est possible de préparer son infusion avec des feuilles d’eucalyptus, les huiles essentielles sont plus concentrées et donc plus efficaces. Dans de l’eau bouillante, déposez quelques gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus et respirez les vapeurs à plein poumon. Pour ne pas perdre les vapeurs, mettez un chiffon sur votre tête ou utilisez un véritable inhalateur.

Toutefois, cette technique ne peut pas être réalisée tout au long de la journée. Avant de sortir, pensez à mettre deux gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus sur chacun de vos mouchoirs. Au moment de vous moucher, vous évacuerez davantage les muqueuses ce qui empêchera votre nez de couler constamment.

En fin de journée, vous pouvez également vous préparer une infusion de feuilles d’eucalyptus avec un peu de thym et de citron.