Comment installer une clôture en bois pour son jardin ?

Publié le 
Comment installer une clôture
en bois pour son jardin ?
Comment installer une clôture en bois pour son jardin ?
Une palissade en bois est plus facile à mettre en œuvre qu’une structure en métal, en brique et en PVC. Sans oublier qu’elle est esthétique, de par son apparence naturelle. Son coût d’installation est également plus faible. Avec quelques notions de bricolage, vous pouvez parfaitement effectuer la mise en place d’une clôture vous-même. Vous retrouverez dans cette rubrique les étapes à suivre pour la réalisation d’une clôture en bois, depuis l’emplacement des poteaux jusqu’à la fixation des panneaux de bois.


La mise en place des poteaux

La première chose à faire est de délimiter l’espace à clôturer. Commencez par déterminer le lieu de pose des poteaux. Puis, marquez l’emplacement avec des piquets et des cordons. Ensuite, procédez au creusage des trous qui recevront les piliers. Les cavités doivent être d’une profondeur de 50 cm et d’une largeur de 40 cm.

La fondation d’une clôture requiert des matériaux solides. Il est donc conseillé d’enfouir le pilier dans un socle en béton. Pour ce faire, placez des pierres et du gravier dans le trou. Après cela, scellez le poteau avec du béton. Pour finir, camouflez la structure avec de la terre afin d’accentuer l’aspect naturel de la palissade..

L’installation de la clôture

  • En panneaux en bois monobloc

Si vous souhaitez une palissade opaque, le mieux est d’avoir recours à des panneaux monoblocs en bois. Après l’installation des poteaux, procédez à la fixation de ces pans. Pour cela, utilisez des équerres à visser sur les piliers. Veillez à bien positionner chaque panneau : vous pouvez stabiliser leur emplacement avec des cales et un étai de soutien. Pour finir, scellez la clôture avec du béton pour la renforcer.

  • En lames de bois

L’avantage des lames de bois est que vous avez le choix entre une palissade entièrement occultante et des panneaux espacés qui ne dissimulent pas complètement le jardin. Pour la première option, misez sur des lames emboîtables. Leur mise en œuvre est le même que pour le pan de bois monobloc.

La seconde option recueille les faveurs  de certaines personnes, en raison de son esthétique. Il est toutefois nécessaire que chaque lame soit fixée une par une avec des vis et des pattes de fixation. Faites attention à la distance de chaque panneau, car elle se doit d’être similaire. Il ne vous reste plus qu’à installer le chapeau.