Avantages et inconvénients du convecteur électrique

Publié le 
Convecteur électrique : avantages et inconvénients
Convecteur électrique : avantages et inconvénients
Avant de procéder à votre choix, il est nécessaire de connaître le mode de fonctionnement du convecteur. Quels sont ses avantages ? Quels inconvénients occasionne-t-il ? Afin de mieux vous orienter, voici des informations utiles sur les convecteurs électriques.


Comment fonctionne un convecteur ?

En premier lieu, le convecteur aspire l’air frais par le côté inférieur. Ensuite, une résistance métallique va le réchauffer. L’air chaud ressort par la suite à travers une grille positionnée en haut de l’appareil et se répand dans la pièce à chauffer.

Pourquoi opter pour un convecteur ?

Les convecteurs sont faciles d’installation et peu coûteux à l’achat. Leur prix varie en effet entre 30 à 200 €, en fonction de leurs performances. Peu encombrant, le convecteur est également léger. Pour cette raison, il est conseillé pour les logements dans lesquels un système de chauffage central serait complexe à installer.

Un autre avantage du convecteur réside dans sa simplicité d’utilisation. Il est en effet équipé d’un thermostat électronique permettant de réguler finement la température de la pièce. Sa montée en température est très rapide et vous pouvez même le piloter à distance, afin d’être certain d’arriver dans une pièce chaude. La chaleur sèche que procure le convecteur électrique permet également d’assécher la pièce.

 Les convecteurs électriques existent en trois différentes versions : verticale, horizontale ou encore sous forme de plinthe. Ils diffusent tous une chaleur douce, sont esthétiques et discrets. Sur le plan économique, le convecteur est aussi plus avantageux que les autres systèmes de chauffage électriques, à air pulsé par exemple.

Les limites et inconvénients des convecteurs

Malgré un coût d’achat faible, la consommation électrique élevée du convecteur est son principal défaut : il réclame environ 30% d’énergie de plus qu’un système à basse température, comme un plancher chauffant par exemple. De plus, la chaleur diffusée est mal répartie : l'air chaud se concentre au plafond, tandis que l’air frais reste bloqué au sol, au niveau des pieds.

Le convecteur est également suspecté d’avoir une influence néfaste sur la santé des personnes allergiques ou asthmatiques, car le brassage naturel de l’air induit une circulation de poussières. De plus, le convecteur détruit les ions négatifs de l’atmosphère,  qui sont pourtant bénéfiques pour l’organisme.