Les bienfaits de l'oligothérapie

Publié le 
Les bienfaits de l'oligothérapie / iStock.com - Stas_V
Les bienfaits de l'oligothérapie / iStock.com - Stas_V
Bien soit pratiquée depuis des siècles, l’oligothérapie reste encore aujourd’hui un traitement en marge de la médecine traditionnelle. Qu’est-ce que l’oligothérapie ? Quels sont ses bienfaits ? Comment l’utiliser à bon escient ? Nous vous expliquons tout.


Qu’est-ce que l’oligothérapie ?

Pour comprendre l’oligothérapie, il faut déchiffrer les éléments sur lesquelles elle se fonde. En grec, « oligo » signifie « peu abondant ». Les oligo-éléments sont donc des éléments minéraux que l’on trouve en très faible quantité dans les organismes vivants. Ils représentent moins de 0,01 % du poids du corps d’un être humain. Présents dans les nutriments, ils n'apportent pas directement d'énergie, mais sont indispensables au bon fonctionnement de notre organisme, d’autant plus que ce dernier ne peut pas les synthétiser. Paradoxalement, si ces oligo-éléments sont essentiels à notre survie, ils peuvent présenter un risque lorsqu’ils sont présents en trop grosse quantité. Par définition, l’oligothérapie désigne une utilisation thérapeutique des « oligo-éléments ». Elle consiste à traiter les troubles du métabolisme en administrant à très faibles quantités des oligo-éléments.

En quoi consiste l’oligothérapie ?

Il est important d’insister sur le fait que l’oligothérapie ne se substitue pas à la médecine traditionnelle. Il s’agit d’une thérapie complémentaire destinée à corriger d’éventuels dysfonctionnements métaboliques en rétablissant l’équilibre physiologique du corps. L’oligothérapie consiste à administrer un ou plusieurs oligo-éléments à très faibles doses pour compenser une carence identifiée ou prévenir les effets d’un déficit. Ces oligo-éléments sont sélectionnés selon l’âge et l’état de santé général du patient, ainsi que sur les carences identifiées.

Quels sont les bienfaits de l’oligothérapie ?

L’oligothérapie présente de multiples bienfaits. Le complément en fer est notamment utilisé pour lutter contre l’anémie. Le fluor intervient dans le renforcement de l’hygiène bucco-dentaire et la prévention des carries. Le magnésium est habituellement utilisé pour lutter contre le stress, les troubles du sommeil et la fatigue généralisée.

Certains oligo-éléments peuvent se prendre en combinaison, comme par exemple le zinc, le silicium et le cuivre. Ces trois éléments agissent sur la beauté et la santé de la peau en assurant le renouvellement des cellules cutanées et en améliorant la production de collagène. Le bore est quant à lui particulièrement utile en cas de troubles du système articulaire. Il permet de réguler le calcium et la vitamine D, qui sont essentiels à l’état articulaire et osseux.

Comment doit-on prendre les oligo-éléments ?

Il est recommandé de prendre les oligo-éléments le matin, avant le petit-déjeuner. Les oligo-éléments se présentent sous la forme de liquide ou de comprimés. Le liquide ou le comprimé s’ingère par voie buccale et se conserve sous la langue pendant quelques minutes. Cette méthode permet de faciliter l’absorption des ions catalytiques dans le sang en les mettant en contact avec le riche réseau de vaisseaux capillaires de la muqueuse buccale. Pour les enfants, il est conseillé de verser quelques gouttes du liquide sur un morceau de sucre pour faciliter l’ingestion et la dissolution.

À quelle fréquence doit-on prendre des oligo-éléments ?

La prise d’oligo-éléments doit répondre à une carence ou à un besoin identifié. Les cures peuvent s’étaler tout au long d’une année. Attention toutefois à ne pas dépasser la posologie indiquée.

L’oligothérapie présente-t-elle un risque pour la santé ?

Comme l’oligothérapie n’est pas une spécialité médicale, les études scientifiques sont rares, et ne permettent pas d’évaluer concrètement ses risques et son efficacité. C’est notamment la raison pour laquelle, en France, les compléments alimentaires et les divers traitements relatifs à l’oligothérapie ne sont pas remboursés par la Sécurité sociale.

Si l’efficacité de ces traitements n’est pas avérée, ils ne sont pourtant pas sans risque. En effet, comme nous l’avons mentionné, les oligo-éléments peuvent être dangereux pour l’organisme lorsqu’ils sont présents en trop grandes quantités. Ils deviennent alors toxiques. Le surdosage est donc un risque véritable de l’oligothérapie.