Les mesures à prendre lors d’une fuite de gaz

Publié le 
Les mesures à prendre lors d’une fuite de gaz
Les mesures à prendre lors d’une fuite de gaz
Une fuite de gaz peut être la cause de catastrophes telles qu’un incendie ou une explosion. Elle peut provoquer chez les individus une insuffisance respiratoire ou une intoxication, voire la mort. Afin de se prémunir au mieux de tout cela, il est utile de connaître les signes qui indiquent la présence d’une fuite de gaz. Il est également important d‘être au fait des gestes qui sauvent pour faire face à ce danger. Sachez que vous pouvez également prendre des précautions et équiper votre maison d’appareils détecteurs pour prévenir une éventuelle fuite.


Déterminer la présence d’une fuite

Les fuites de gaz sont en général rapides à détecter du fait de l’odeur reconnaissable qui émane de l’air. Il s’agit de l’odeur d’un composé organique appelé mercaptan,  ajouté à faible dose dans le gaz domestique afin d’aider à la détection d’une fuite.  En revanche le monoxyde de carbone, dont l’inhalation est mortelle, est inodore et non irritant. Sa présence dans une habitation est souvent causée par le dysfonctionnement d’un équipement de chauffage ou d’un moteur à combustion. Ce n’est donc pas une fuite de gaz à proprement parler, même si ses conséquences peuvent être dramatiques.

Il existe cependant des signes avant-coureurs qui permettent de comprendre qu’une fuite de monoxyde de carbone est en train de survenir, notamment par l’interprétation des manifestations physiques et autres symptômes.

Ce qu’il faut faire en cas de fuite

Si vous sentez l’odeur du gaz ou que vous présentez des symptômes d’intoxication, vous devez avant tout ouvrir les portes et les fenêtres. Ainsi, le gaz va se mélanger à l’air et le danger sera atténué. Ensuite, coupez l’alimentation du gaz et évitez d’utiliser les commutateurs électriques. Même l’utilisation d’une lampe de poche, de votre sonnette ou de celle de vos voisins, de votre téléphone, ou encore du bouton de l’ascenseur est déconseillée. Enfin, sortez du logement.

Une fois à l’extérieur, prévenez des professionnels du gaz, comme les pompiers ou le gestionnaire du réseau de distribution, par exemple. N’oubliez pas d’alerter vos voisins si vous habitez dans un appartement. Évitez de fumer et d’utiliser des sources de flammes telles que des allumettes, des briquets et des bougies. 

Bon à savoir : prévenir les fuites

Il est recommandé de prendre des précautions afin d’anticiper la fuite de ces gaz qui peuvent être mortels. Avant tout, veillez à respecter les étapes lors de l’installation de vos appareils à gaz et faites faire un entretien régulier de ces derniers. Pour plus de sécurité, installez un détecteur de monoxyde de carbone dans votre logement. Enfin, des petits gestes comme celui de fermer l’arrivée du gaz après son utilisation diminuent les risques de fuites.

Cet article a recueilli 2 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".