Les techniques d’isolation d’un plafond

Publié le 
Les techniques d’isolation d’un plafond
Les techniques d’isolation d’un plafond
Découvrez dans cet article les différentes méthodes possibles pour isoler un plafond. Parmi elles, l’installation d’un faux plafond s’avère être à la fois pratique et esthétique. La laine de verre est également un isolant réputé pour sa performance. Il existe également des matériaux synthétiques efficaces pour isoler, tels que les polystyrènes expansés et extrudés ainsi que le polyuréthane. Il est cependant important de comprendre l’importance de l’isolation d’un plafond.


Pour quelles raisons isoler un plafond ?

Il faut savoir que 30 % des pertes de chaleur proviennent des toitures, car l’air chaud monte au plafond. Ce dernier sert de plancher à la pièce du dessus pour les bâtiments à étages. Il est donc aussi nécessaire de l’isoler des bruits. À noter que selon la norme NF EN 20140-09, l’isolation acoustique du mur de séparation d’un plafond suspendu doit être au minimum à 10 dB.

Installer un faux plafond pour une isolation efficace

Cette technique est pratique, car vous pouvez ajouter un isolant comme de la laine minérale au-dessus du faux plafond pour renforcer sa performance. Il existe un large choix de matériaux pour la réalisation de cet aménagement, notamment la plaque de plâtre fixée à une armature métallique. Des dalles en polystyrène ou en polyuréthane, plus décoratives, peuvent également être installées.

La laine de verre : un isolant performant

Ce matériau est produit à partir de la technique de fusion et du soufflage. En plus d’être économique et écologique, il est léger et aisé à installer. Pour les plafonds qui séparent deux étages, la laine de verre est placée entre les solives. Il suffit de découper minutieusement la matière en respectant les dimensions des solives et d’effectuer ensuite sa mise en place.

Les matériaux isolants synthétiques

Ces dispositifs sont issus du pétrole brut. Parmi eux, le polystyrène expansé est le plus courant. Léger et résistant, il se présente sous forme de panneau. Quant au polystyrène extrudé, il est plus épais et mieux performant. Le polyuréthane - qui possède une conductivité thermique de 0,022 à 0,028 W/m.K – peut aussi être utilisé. Ce dernier est le plus efficace.

Les isolants renouvelables

Il existe plusieurs isolants renouvelables, notamment la cellulose. Cette dernière comporte des additifs inoffensifs qui protègent contre la moisissure et qui préviennent la prolifération d’insectes. Le liège, quant à lui, est un isolant thermique et phonique efficace, disponible en panneau. Par ailleurs, la perlite est un matériau écologique, issue de roches volcaniques broyées. Elle est à la fois inerte, ininflammable et imputrescible.