Nature : les animaux les plus dangereux du monde

Publié le 
Nature : les animaux les plus dangereux du monde / iStock.com - jon841
Nature : les animaux les plus dangereux du monde / iStock.com - jon841
Il est préférable de les voir en photo plutôt que de se retrouver face à eux : il s’agit des animaux les plus dangereux du monde. Hippopotames, crocodiles, moustiques... Voici desquels il faut se méfier.


Dans la catégorie « on s’en doutait un peu »

L’hippopotame est herbivore et aime bien profiter de l’eau tranquillement. Mais quand l’Homme s’approche d’un peu trop près, il n’hésite pas à l’attaquer pour défendre son territoire, avec des pointes de vitesse pouvant atteindre 30km/h malgré sa masse d'une tonne et demie ! Le crocodile est lui aussi très dangereux et ses attaques sont aussi silencieuses que violentes.

Dans la famille des reptiles, citons le cobra royal, le Taïpan et le serpent des arbres (boomslang), tous les trois extrêmement venimeux. Le dernier a la particularité de pouvoir freiner la coagulation du sang grâce à son venin. Ses proies meurent très lentement car elles se vident de leur sang par les pores de leur peau.

Pour les fans de Game of Thrones, les dragons sont finalement assez attachants. Mais si on parle du dragon de Komodo, le côté attachant n’est plus si évident. Lorsque sa proie est suffisamment près, il lui arrache la gorge et attend qu’elle se vide de son sang.

L’éléphant peut aussi se montrer très agressif et même piétiner des rhinocéros jusqu’à ce que ces derniers meurent.

Le grand requin blanc, quant à lui, trouve les humains trop osseux et les laisse se vider de leur sang après les avoir goûtés... Cependant, il y a chaque année plus de requins tués par l’Homme que d’humains tués par les squales.

La grenouille poison porte bien son nom. Elle peut à elle seule tuer pas moins de 20 000 souris grâce à son venin dont la surface de sa peau est recouverte.

Dans la catégorie « qui l’eut cru ? »

Dangereux, un escargot, ? Oui, s’il est d’eau douce car il transmet la bilharziose, une maladie qui peut causer des douleurs abdominales, diarrhées et autres saignements urinaires.

Le moustique, lui, tue chaque année plus de 700 000 personnes qui contractent, à cause de lui, des maladies graves comme le paludisme ou encore la dengue.

Les coquillages peuvent aussi être dangereux, la preuve avec le genre Conus dont une goutte de venin peut tuer 20 humains. La cuboméduse, quant à elle, est une tueuse redoutable et fait chaque année plus de victimes que les crocodiles, poissons-pierre et requins réunis.

Enfin, on le qualifie de « meilleur ami de l’homme » mais il peut aussi être son ennemi. Chaque année, 25 000 personnes sont tuées par des chiens dont les morsures peuvent transmettre la rage.

Dans la catégorie « vers et insectes petits mais costauds »

Le plathelminthe (ou ver plat) émet une toxine (tétrodotoxine) qui paralyse ses proies. L’ascaris lumbricoïdes peut lui transmettre l’ascaridiose (maladie intestinale).

La réduve est elle un petit insecte porteur de la maladie de Chagas, pathologie grave de la même famille que la maladie du sommeil.

L’abeille africanisée (ou abeille tueuse) fait aussi partie des insectes dangereux tout comme l’araignée phoneutria, la plus venimeuse du monde.

Enfin, la mouche tsé-tsé tue chaque année 10 000 personnes à cause de la maladie du sommeil qu’elle transmet.

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".