Art Nouveau : l'Ecole de Nancy s'expose au Musée des beaux-arts

Article mis à jour le 

Art Nouveau : l'Ecole de Nancy s'expose au Musée des beaux-arts
Art Nouveau : l'Ecole de Nancy s'expose au Musée des beaux-arts

L’École de Nancy, Alliance provinciale des industries d’art, abrégé en École de Nancy, est une fédération pour la défense et l’épanouissement des industries d’art. Elle organisera entre avril et juillet 2018 une exposition sur le thème “L’École de Nancy : Art nouveau et industrie d’art” au musée des beaux-arts de Nancy.

L’École de Nancy regroupe divers artistes spécialisés dans de nombreuses disciplines comme la verrerie, le vitrail, la cristallerie, la ferronnerie, l’architecture, l’ébénisterie, l’imprimerie, etc. Son objectif principal est de promouvoir les arts décoratifs.

L’École de Nancy en bref

Créée le 13 février 1901 sur proposition d’Émile Gallé, son premier président, cette association avait pour but de promouvoir les industries et artisanats d’art de la région nancéenne. En effet, plusieurs habitants de l’Alsace et de la Moselle, devenues allemandes en 1870, avaient émigré, apportant avec eux leur savoir-faire. Animés d’un sentiment de patriotisme, les membres de l’association voyaient en l’Art nouveau le ciment culturel qui les liait à la France. Ils ont alors mis en commun leurs efforts pour produire des objets uniques et des produits en série afin de toucher un large public. L’École de Nancy se trouve ainsi à la croisée des chemins entre l’art et l’industrie.

L’exposition au musée des beaux-arts

Une exposition intitulée provisoirement “L’École de Nancy : Art nouveau et industrie d’art” se tiendra en 2018 au musée des beaux-arts de Nancy. Pour cette occasion, les organisateurs recherchent divers objets de style Art nouveau, notamment des vases de Rose Wild, des mobiliers conçus par Gauthier Poinsignon ou des luminaires signés Gallé, Majorelle ou Daum. Pour rappel, une exposition au musée des beaux-arts et au musée de l’École de Nancy avait en 2015 réuni plus de 200 œuvres parmi lesquelles l’Amphore du Roi Salomon créée par Émile Gallé en 1900 et “Les hommes noirs”, un vase issu de la collaboration entre Émile Gallé et Victor Prouvé.

Sources : lasemaine.fr, wikipedia.org, latribunedelart.com