Un bloggeur a tenté d'identifier des écrivains par leur ponctuation

Article mis à jour le 

Début de "Mort à crédit", de Louis-Ferdinand Céline. © Adam Calhoun.
Début de "Mort à crédit", de Louis-Ferdinand Céline. © Adam Calhoun.

Le bloggeur Pierre Barthélémy a récemment mené des recherches pour tenter de reconnaître un écrivain suivant le type de ponctuation qu’il utilise le plus fréquemment. L’expérience s’est avérée concluante !

Si les écrivains se distinguent par leur style et leurs mots, ils imprimeraient également leur signature à travers la ponctuation utilisée. Cette conclusion est issue d’une recherche menée récemment par Pierre Barthélémy.

Chaque écrivain est reconnaissable à ses mots, aux temps employés, mais aussi à la disposition des virgules, des points, des guillemets et autres ponctuations. Ces petits signes donnent vie à chaque phrase en imposant le rythme et en traduisant les émotions. Barthélémy a mené ses recherches en se servant d’un logiciel créé par Adam Calhoun, spécialiste des neurosciences computationnelles à l’Université de Princeton, aux États-Unis. Ce programme informatique permet de visualiser un texte en ne conservant que les ponctuations.

En utilisant ce programme sur les textes de certains auteurs français célèbres, Barthélémy s’est rendu compte de nombreuses différences au niveau du style. Ainsi, les œuvres de Proust se caractérisent par l’utilisation répétée des virgules, des parenthèses, des tirets et par la rareté des points. Cet auteur est en effet connu pour ses longues phrases à tiroirs. En revanche, les textes de Céline sont caractérisés par un nombre plus important de points, suggérant que l’auteur préfère les phrases courtes. Ils se reconnaissent également par l’usage presque abusif des trois points de suspension et des points d’exclamation.

Sources : lemonde, lesscro

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : loisirs