Bouteilles plastiques contre ticket de métro : Pékin innove sur le recyclage

Article mis à jour le 

Bouteilles plastiques contre ticket de métro : Pékin innove sur le recyclage
Bouteilles plastiques contre ticket de métro : Pékin innove sur le recyclage

La capitale chinoise semble avoir trouvé la parade pour inciter ses habitants à ne plus jeter leurs bouteilles en plastique dans la rue. Depuis fin 2012, les usagers du métro peuvent en effet les échanger contre un ticket de transport.

Des distributeurs de tickets écolos sont ainsi installés sur les quais de la ligne 10 du métro de Pékin. Une vingtaine de bouteilles plastiques vides sont nécessaires pour obtenir un titre de transport gratuit.

Les machines

Les appareils ressemblent à s’y méprendre aux distributeurs de billets, sauf qu’ils accueillent des bouteilles en plastique vides. Ces dernières sont écrasées pour réduire leur volume, permettant ainsi à chaque machine d’en accueillir 400. Chaque bouteille insérée dans la machine permet au voyageur de bénéficier d’un crédit de 10 centimes de yuan sur son titre de transport. Pour information, le ticket de métro est à 2 yuans.

La suite

Si l’idée de réunir 20 bouteilles pour obtenir un ticket de métro peut faire sourire, elle n’est pas aussi insensée que certains le pensent : les quelque 20 millions de Pékinois produisent chaque jour environ 18 000 tonnes de déchets, soit 6 fois plus que les Parisiens. La société chinoise INCOM, à l’origine de ce projet, prévoit à terme d’installer près de 3 000 appareils à travers la ville, notamment dans les centres commerciaux, les écoles et aux arrêts de bus.

Sources : consoglobe.com, huffingtonpost.com, challenges.fr

Cet article a recueilli 3 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : argent