Comprendre comment fonctionne la mémoire

Article mis à jour le 

Comprendre comment fonctionne la mémoire
Comprendre comment fonctionne la mémoire

Grâce à notre cerveau, nous avons la capacité de retenir de nombreuses informations et d’avoir des souvenirs bien précis d’un passé récent ou lointain. Le processus de mémorisation suit trois étapes, à savoir l’encodage, le stockage et le rappel des informations.

S’il est possible d’augmenter notre capacité de mémorisation et nos performances, il est essentiel de comprendre l’organisation de la mémoire. Il convient ainsi d’en distinguer plusieurs types.

Les étapes de la mémoire

La première étape de la mémorisation correspond à l’encodage des informations. Pour mieux retenir les informations provenant de nos cinq sens, différentes stratégies sont possibles. On peut par exemple associer une information à sa catégorie ou à ses particularités. Une girafe peut être associée au mot animal et à son grand cou. Il est aussi possible d’utiliser une stratégie phonologique en retenant que les mots girafe et grand commencent par la lettre G.

Vient ensuite le stockage des informations. Cette étape correspond à la consolidation des informations. Le cerveau va répéter automatiquement l’information durant une certaine période, et ce, indépendamment de notre volonté. Cette répétition est nécessaire pour ancrer les nouvelles informations dans notre mémoire pendant longtemps.

Le rappel constitue l’extraction de l’information retenue de la mémoire. La capacité de rappel dépend de l’encodage de l’information. Plus le nombre d’indices associés est élevé, plus il est facile de se rappeler une information.

La mémoire dans le temps

Le cerveau humain utilise deux modes de stockage : à court terme ou à long terme. La mémoire à court terme nous permet de retenir les informations utiles immédiatement comme un numéro de téléphone. Elle ne dure qu’une dizaine de secondes environ. Cependant, il est possible de retenir les informations apprises sur le long terme en engageant un processus volontaire d’apprentissage. La précision est capitale pour augmenter la capacité de mémorisation. Ainsi, il est utile de se constituer plusieurs repères tels qu’un lieu, une odeur, une date ou une couleur afin de stimuler les connexions entre les différents lobes de notre cerveau. Pour un enfant, le processus d’apprentissage passe souvent par les jeux et les couleurs. Pour un adulte, l’écriture, des dessins ludiques ou des icônes peuvent faciliter la mémorisation de nouvelles informations.

Bonus : boostez votre concentration et votre mémoire avec ce tutoriel Pratiks !

IFrame

Retrouvez d'autres tutoriels utiles sur la chaîne YouTube de Pratiks !