Facebook alertera désormais ses utilisateurs, si un État pirate leur compte

Article mis à jour le 

Facebook veut à l'avenir prévenir ses utilisateurs en cas de cyber-attaques orchestrées par ou pour un État
Facebook veut à l'avenir prévenir ses utilisateurs en cas de cyber-attaques orchestrées par ou pour un État

Le réseau Facebook a fait savoir ce week-end qu’il se chargerait dorénavant d’alerter ses utilisateurs en cas de cyber-attaques lancées par ou pour des États. Un positionnement audacieux dans la cyberguerre mondiale.

"Attention, nous supposons que votre compte Facebook a pu être la cible de pirates soutenus par un État". Tel est le type de message que vous réceptionnerez peut-être prochainement, depuis que le réseau social a renforcé son système d’alerte. La firme de Mark Zuckerberg vient en effet d’évoquer un nouveau dispositif pour lutter plus efficacement contre les cyberattaques.

Le responsable de la sécurité de Facebook, Alex Stamos, a déclaré que les utilisateurs du réseau seront désormais prévenus lorsque leur compte sera la cible d’une attaque orchestrée par un État. L’occasion pour lui de souligner que les attaques de ce genre sont plus risquées que les autres. Raison pour laquelle les utilisateurs doivent de leur côté également bien veiller à sécuriser l’ensemble de leurs comptes en ligne.

En pratique, l’utilisateur informé de l’éventualité d’une telle attaque sera invité à activer les alertes et approbations de connexions dans les paramètres du réseau. De quoi permettre à l’avenir la détection des tentatives de connexions réalisées depuis un nouvel appareil. Ou de les empêcher en se servant d’une double authentification, par exemple grâce à un code généré automatiquement et transmis par SMS. Une stratégie qui aurait notamment porté ses fruits pour contrer certains pirates russes et chinois.

 

Sources : franceinfo, numerama