Le Petit Larousse devient grand !

Article mis à jour le 

Le Petit Larousse 2017 accueille de nouveaux mots !
Le Petit Larousse 2017 accueille de nouveaux mots !

Ils sont 150, ils sont jeunes et pleins d’avenir : les noms communs de l’édition 2017 du dictionnaire Le Petit Larousse vont faire leur apparition dans la célèbre encyclopédie le 26 mai prochain en librairie ! Ils seront escortés par 50 personnalités qui auront le privilège d’y figurer dans la catégorie « noms propres ».

Présentation du concerné

Les éditions Larousse ont été fondées par Pierre Larousse en 1852. En effet, cette année-là, il s’associe à Pierre-Augustin Boyer, également instituteur. Considérant les manuels scolaires proposés par un certain Louis Hachette désuets, ils ouvrent la Maison Larousse & Boyer dans le Quartier latin pour renouveler l’offre dans ce domaine. En 1856, ils publient l’ancêtre du Petit Larousse, le « Nouveau Dictionnaire de la langue française ». Le Petit Larousse sera publié pour la première fois en 1906.

Composé d’une section Noms communs, Noms propres et des fameuses pages roses (locutions latines, grecques, proverbes, sentences et maximes), cet ouvrage s’enrichit d’années en années.

Les nouveaux mots

Cette nouvelle édition sera l’occasion de célébrer le bicentenaire de Pierre Larousse, né en 1817. Jean d’Ormesson, membre de l’Académie française et auteur notamment de Comme un chant d’espérance (2014), a été désigné comme parrain de l’encyclopédie pour cette année 2017.

Alors que les thèmes de l’écologie et de la psychologie sont mis sur la touche, la gastronomie, le monde des arts, la science, la médecine, et les nouvelles technologies accueillent des petits nouveaux.

Côté cuisine d’abord, vous pourrez notamment opter pour une Burrata (fromage avec un cœur crémeux, proche de la mozzarella), une Ciabatta (pain blanc à l’huile d’olive, plat et rectangulaire, dont la mie est aérée), un Phô (bouillon de bœuf agrémenté de nouilles de riz),  ou encore un Wrap (galette de blé ou de maïs qui entoure des garnitures).

Artistes incompris rassurez-vous ! Vous ne le serez désormais plus. Votre côté Arty (qui présente une dimension artistique) sera désormais compris (du moins le terme) de tous. Les Fanfictions (récits écrits par certains fans de roman, manga, série, film ou encore jeu vidéo pour prolonger l’ouvrage) et les Mooks (mélange de magazine, livre et revue) vont devenir monnaie courante.

Concernant les sciences et nouvelles technologies, Flasher (éprouver un vif intérêt pour), QR code (code-barres en deux dimensions), Émoticône (figuration symbolique d’une émotion) et Troll (élément qui doit générer des polémiques) n’auront plus de secrets pour personne.

Vincent Lindon (acteur), Elisabeth Badinter (femme d’affaires et philosophe), Sandrine Kiberlain (actrice), Ai Weiwei (artiste chinois), Xavier Dolan (cinéaste canadien), Benjamin Millepied (danseur et chorégraphe), Thomas Piketty (économiste), Hubert de Givenchy (couturier), Cristiano Ronaldo (footballer) ou encore Lewis Hamilton (pilote automobile), entre autres, auront la chance d’y figurer.

Ne jouez pas au loup solitaire, il est important de nos jours de covoiturer, de  se socialiser, et de sortir de sa zone de confort. Pour cela, il faut vous ambiancer, et avoir la patate !

Comment les mots sont sélectionnés pour entrer dans le dictionnaire ?

Pour cette édition 2017, 1000 à 2000 mots ont été présélectionnés par les équipes Larousse pour ensuite être recalés. Il faut tout simplement être présent dans le vocabulaire de tous les jours, au cinéma, à la télévision, à la radio, dans la rue, pour pouvoir être repéré et sélectionné par les équipes. L’utilisation des mots doit être fréquente et leur durée de vie d’au moins 30 ans, selon Carine Girac-Marinier, directrice du département Encyclopédies et dictionnaires chez Larousse.

Prenons comme exemple l’expression Zlataner (situation de suprématie), recalée une nouvelle fois cette année. En effet, une fois que le joueur aura terminé sa carrière, le mot ne sera plus d’actualité.

L’édition 2017 compte donc 63 000 mots, 5500 dessins, cartes et photographies, ainsi qu’une version en ligne contenant 80 000 mots, 9600 verbes conjugués et plus de 250 vidéos. Le tout pour 29,90 euros. Pas de doute, Le Petit Larousse « sème à tout vent ».

 

Sources : lesechos.fr ; lefigaro.fr ; europe1.fr

Cet article a recueilli 4 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : loisirs divers