Mettre la main à la pâte pour la Petite Ceinture

Article mis à jour le 

Venez participer au chantier de la Petite Ceinture !
Venez participer au chantier de la Petite Ceinture !

 

À Paris se cache une deuxième dame de fer, cent fois plus longue que la Tour Eiffel. Inaugurée en 1832, la ligne de chemin de fer de la Petite Ceinture est tombée en désuétude à la fin du XXème siècle. Aujourd'hui, la Ville de Paris et la SNCF invitent les Parisiens à la reconquérir.

Un peu d’histoire
 

La Petite Ceinture est une ancienne ligne de chemin de fer circulaire à double voie de 32 kilomètres de longueur (hors raccordements). Ouverte par tronçons entre 1852 à 1869, elle faisait le tour de Paris à l'intérieur des boulevards des Maréchaux. Elle est d'abord exclusivement consacrée au trafic de marchandises avant d'être ouverte à celui des voyageurs, à l'exception de la ligne d'Auteuil ouverte au trafic des voyageurs en 1854 puis seulement en 1867 pour celui des marchandises. Progressivement délaissée à cause de la concurrence du métropolitain, la ligne Est est fermée aux voyageurs dès 1934. La ligne d’Auteuil reste en revanche en activité jusqu’en 1985. Le trafic des marchandises s’est quant à lui arrêté au début des années 1990. La ligne est laissée à l’abandon.
 

Un projet de réaménagement
 

En 2006, la Ville de Paris et RFF (Réseau ferré de France) signent un protocole d'accord pour reconquérir le tracé de la Petite Ceinture : un sentier nature dans le 16e arrondissement, une promenade dans le 15e, des jardins partagés dans les 12e, 14e  et 18e.

SNCF Immobilier et la Mairie de Paris ont chargé une équipe pluridisciplinaire – composée notamment d’architectes et de paysagistes – d’imaginer les aménagements et usages futurs de la Petite Ceinture. Le « plan programme » établi propose l’ouverture progressive de  9 « stations » situées dans chaque arrondissement traversé par la voie de chemin de fer. 

Des chantiers participatifs
 

Afin de reconquérir collectivement la Petite Ceinture, la Ville organise dès cet été des chantiers participatifs pilotés. Ces chantiers sont ouverts à tous, parisiens ou non. La Ville assure le pilotage du dispositif, entre ses services centraux et les mairies d’arrondissement. L’animation sur place est assurée par des collectifs qui assurent le dialogue entre les volontaires, les habitants et les associations.

Quatre chantiers participatifs ont commencé le 20 juillet dernier sur les sites de :

  • « Villa du Bel-Air », Paris 12e, entre l’avenue de Saint-Mandé et la rue du Sahel
  • « Rue Didot », Paris 14e, entre la rue Didot et la rue des Plantes
  • « Rue Petit », Paris 19e, entre l’avenue Jean-Jaurès et la rue Petit
  • « Rue de la Mare », Paris 20e, à la hauteur de l’ancienne station de Ménilmontant 

La Ville a annoncé le lancement de cinq autres chantiers en 2017 dans les 13e, 15e, 17e, 18e et 20e arrondissements.

Sources : Paris.fr ; Petiteceinture.org ; Leblogdesinstitutionnels.fr

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : loisirs divers