Pollution : de nouvelles limitations de vitesse à partir du 4 juillet

Article mis à jour le 

Des mesures pour limiter la pollution sur les routes
Des mesures pour limiter la pollution sur les routes

En 2014, la vitesse sur le périphérique parisien est passée de 80 à 70 km/h. À partir du 4 juillet prochain, les automobilistes devront aussi lever le pied sur 46 km d’autoroutes et de routes nationales en Île-de-France.

La vitesse sera réduite de 20 km/h pour les 400 000 conducteurs empruntant quotidiennement ces voies. D’après Eric Tanays, directeur des routes d’Île-de-France, l’objectif est de limiter les bruits, les bouchons et la pollution.

Les voies concernées

Cette mesure concerne notamment l’A115 sur laquelle la vitesse sera limitée à 90 km/h. Il en sera de même pour l’A104, mais uniquement pour le tronçon entre la N2 et l’A4. La vitesse sera aussi plafonnée à 90 km/h sur la N6, à hauteur de Montgeron et entre l’A13 et Saint-Quentin-en-Yvelines. Sur l’A12, la vitesse maximale passera de 130 km/h à 110 km/h. Ces portions de routes et d’autoroutes ont été choisies avec le concours des riverains et des élus locaux.

Moins d’accidents

Au-delà des bouchons et de la pollution, une amélioration de la sécurité routière est aussi attendue sur les tronçons concernés. D’ailleurs, ce point a particulièrement motivé le premier ministre dans sa décision de réduire la vitesse autorisée sur ces axes franciliens réputés dangereux. D’après Tanays, cette mesure devrait en effet limiter le nombre de coups de frein brutaux. Pour information, la réduction de la vitesse maximale autorisée sur le périphérique parisien en 2014 a eu pour effet de réduire de 15,5% le taux d’accidents survenus en un an.

 

Sources: 20minutes, lemonde, leparisien

Cet article a recueilli 2 avis. 50% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : auto