Qu'est-ce que la mangrove ?

Article mis à jour le 

Journée internationale pour la conservation des mangroves
Journée internationale pour la conservation des mangroves

Le mardi 26 juillet 2016 est à marquer d’une pierre blanche. L’UNESCO a en effet décidé de célébrer aujourd’hui la première Journée internationale pour la conservation des mangroves. L'événement a pour but de mettre en lumière ces écosystèmes, trop peu connus malgré leur rôle important.

Riches en biodiversité, les mangroves constituent des écosystèmes spectaculaires qu’il faut protéger à tout prix. Situées aux frontières de la terre et de la mer, ces forêts amphibies permettent de protéger les zones côtières, d'alimenter les populations locales ainsi que d'encourager les activités liées à la pêche.

Des réserves localisées un peu partout

123 pays mais également territoires abritent des forêts de mangroves. Elles sont en général situées dans des petits pays en développement tels que le Viet Nam, Haïti ou encore le plus petit pays d'Afrique, Sao Tomé-et-Principe, se situant à 350 km des côtes du Gabon. Certaines réserves sont inscrites sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO à l'instar de celle des Sundarbans, à cheval entre l'Inde et le Bangladesh, hébergeant les fameux tigres du Bengale, espèce en voie de disparition aujourd'hui.

86 des 669 réserves de biosphère de l’UNESCO abritent des forêts de mangroves. 

Différents types de mangroves

Les mangroves de bord de mer sont le domaine des palétuviers rouges. Ces arbustes tropicaux peuvent atteindre 8 mètres de hauteur et possèdent de longues racines qui s'enfoncent dans l'eau ou dans la vase.  Cet écosystème est propice au développement des huitres, des palourdes et des crustacés. Différentes espèces de poissons y vivent également.

Il existe également des mangroves arbustives localisées à une dizaine de mètres du rivage. Elles abritent différentes espèces végétales, dont des palétuviers rouges, noirs, blancs ou gris en fonction de la salinité du sol. Ce type de mangrove est le terrain de prédilection de plusieurs oiseaux comme le héron ou le chevalier grivelé.

Les mangroves hautes se distinguent par leurs palétuviers blancs ou gris pouvant atteindre 20 m de hauteur. Leur sol vaseux est apprécié des crabes à barbe. Les arbres morts attirent différents oiseaux tels que le pic noir, le gobe-mouche ou la caféiette.

Des écosystèmes menacés

D’après les chiffres publiés par l’UNESCO, les mangroves représentent moins de 1% des forêts tropicales mondiales. Elles disparaîtraient 3 à 5 fois plus vite que les autres types de forêts à cause notamment de la sécheresse. Ce phénomène est aujourd’hui observé en Australie où des milliers d’hectares de mangroves sont asséchés, provoquant la mort des arbres et la disparition de ces écosystèmes.

Sources : unesco, onf, lemonde

Cet article a recueilli 2 avis. 50% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : nature