Tout savoir sur le ramadan

Article mis à jour le 

Le ramadan a débuté
Le ramadan a débuté

Le ramadan a débuté, pour les quelques 1,5 milliard de musulmans dans le monde, ce lundi 6 juin. Il  représente une période de recueillement et de jeûne suivie par 70 à 80% des 3,5 à 5 millions de musulmans français.

Origine et dates

En arabe, le mot ramadan évoque une chaleur intense. Pendant cette période, celle-ci est chargée de détruire les péchés. Le ramadan fait partie, avec la profession de foi, l’obligation à la prière 5 fois par jour, l’aumône et le pèlerinage à la Mecque, des 5 piliers de l’islam. Cette période commémore la révélation divine du Coran au prophète Mahomet. Ainsi, en priant et en jeûnant durant cette période, les musulmans peuvent se rapprocher de leur Dieu Allah, mais également des pauvres.

Le calendrier de l’Hégire est un calendrier lunaire. Il compte environ 354 jours répartis en mois. Chaque mois débute après la nouvelle lune : lorsque le premier fin croissant apparaît. Ces quelques jours en moins par rapport au calendrier solaire expliquent pourquoi la date du ramadan n’est pas fixe d’une année à l’autre. Comment est-elle décidée alors ? La date du ramadan tombe le 9e mois du calendrier de l’Hégire. Ainsi, lors de la « Nuit du doute » qui a lieu le 29e jour du mois de Chaabane de ce calendrier, une Commission a lieu. Si le croissant de lune est visible, le jeûne commence le matin même. Sinon, il ne débute que le lendemain.

La fin du ramadan, l’ « Aïd el-Fitr », aura lieu autour du 5 juillet cette année. Cet événement marque la rupture du jeûne environ 29 à 30 jours après son commencement, et le début des festivités.

Période de recueillement et de jeûne

Le mois du ramadan est un mois de charité et de piété.

Ainsi, tous les croyants qui ont passé l’âge de la puberté doivent s’abstenir de manger, de boire, de fumer ou d’avoir des relations sexuelles du lever au coucher du soleil en signe d’effort spirituel. Quelques exceptions existent cependant. Les personnes âgées, les malades, les enfants, les femmes enceintes ou allaitantes et les personnes qui voyagent en sont exempts. Les personnes qui ne peuvent pas suivre le ramadan pour des raisons de santé doivent alors, en contrepartie, nourrir une personne pauvre sur une durée équivalente à la durée du jeûne. Les femmes qui ont leurs règles peuvent également interrompre leur jeûne durant cette période mais devront rattraper les jours de jeûnes à la fin du ramadan.

Le début du ramadan signe également l’entrée dans une période très spirituelle. Les croyants prient et engagent une réelle réflexion sur leur personne : comment devenir meilleur ? Comment devenir un meilleur croyant ? 

Demain, c’est le début de l’Euro 2016. Les quelques athlètes de l’euro ayant décidé de maintenir leur jeûne feront donc l’objet d’une surveillance particulière.

Sources : lemonde.fr ; lexpress.fr ; bfmtv.com

 

Cet article a recueilli 4 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : famille