Tout ce qu’il faut savoir sur la charpente métallique

Publié le 
Tout ce qu’il faut savoir sur la charpente métallique / iStock.com - Alina Hart
Tout ce qu’il faut savoir sur la charpente métallique / iStock.com - Alina Hart
La charpente a pour rôle de supporter l’ensemble de la couverture. Le choix de son matériau se détermine en particulier sur sa capacité à isoler et sa facilité de mise en œuvre. Découvrez dans cet article les spécificités d’une charpente métallique. En dépit du fait qu’elle soit encore peu utilisée en construction de toiture individuelle, elle est à la fois écologique et économique. Elle présente également d’autres avantages.


Les caractéristiques d’une charpente métallique

Les charpentes métalliques sont souvent utilisées pour la construction de bâtiments agricoles et industriels ainsi que des garages et des abris de jardin. Pourtant, elles peuvent aussi s’adapter aux toitures des habitations individuelles. La charpente métallique est en général réalisée avec de l’acier laminé. Elle est constituée de fermes, d'arbalétriers et d'entraits raccordés par des pannes.

Les poutrelles de ce type de charpente se présentent sous différents aspects. De type UPE ou UPN, elles ont la forme d’un U. Quant aux poutrelles IPE, elles ont l’apparence d’un I. En outre, celles qui sont de type HEA ou HEB se présentent sous la forme d’un H.

Pourquoi choisir ce type de charpente ?

L’utilisation de l’acier présente des impacts positifs sur l’environnement, car ce matériau est souvent issu d’une procédure de recyclage. Par ailleurs, ce matériau est plus durable que le bois, puisqu’il ne craint ni les insectes ni les moisissures. Ainsi, il ne nécessite pas de traitement spécifique. De plus, l’acier est un excellent isolant, de par son absence d’inertie thermique.

En plus d’être résistant, la mise en œuvre de l’acier est assez simple, car il est de faible épaisseur. Par conséquent, vous pouvez le plier pour obtenir diverses formes. En outre, fabriquées en usine, les pièces d’une charpente métallique sont élaborées avec précision. Ainsi, le risque d’erreur est minime et les modifications lors de son installation peu importantes. La charpente en acier est également rapide à mettre en place.

Les inconvénients de la charpente en acier

Cependant, la charpente métallique présente des inconvénients, notamment sa faible résistance aux incendies. De plus, sa mise en œuvre requiert une étude de projet au préalable. Le nombre de professionnels qui maitrisent ce type de construction est par ailleurs encore restreint. L’acier est en effet un conducteur de chaleur et risque donc de perdre facilement sa résistance mécanique.