Accompagner l'orientation d'un adolescent dans une section professionnelle

Publié le 
Accompagner l'orientation d'un adolescent dans une section professionnelle / iStock.com - Zenaldan
Accompagner l'orientation d'un adolescent dans une section professionnelle / iStock.com - Zenaldan
En lycée professionnel un adolescent, coupé de son milieu et de ses amis, peut rapidement se sentir isolé s'il n'est pas soutenu par sa famille. En effet, lors des vœux d'orientation à la fin de la troisième, un certain nombre d'élèves n'obtient pas le passage en seconde générale. Ces élèves sont alors dirigés vers la voie professionnelle, sans avoir véritablement préparé de projet dans ce sens. Pourtant, un bac professionnel peut se révéler très motivant s'il est réfléchi en amont et s'il correspond à un véritable désir.


Anticiper l'orientation

Votre ado a déjà redoublé au collège et vous pensez qu'un bac pro va lui être proposé ? N'attendez pas le dernier moment pour en parler avec lui. Plus vous anticiperez et plus son orientation sera fructueuse.

  • Aidez votre enfant à se poser les bonnes questions et à définir ses centres d’intérêt. Ses matières préférées et ses résultats doivent être pris en compte et correspondre à la filière envisagée.

  • Accompagnez-le dans les salons d'information, aux journées portes ouvertes des écoles. N'hésitez pas à lui faire réaliser des stages en entreprise et à multiplier les rencontres avec les professionnels et le conseiller d’orientation, afin qu'il soit informé au mieux.

  • Participez à son projet, impliquez-vous et soutenez ses choix sans imposer les vôtres. Votre confiance est essentielle.

  • Évitez de le comparer à un frère, une sœur ou à un(e) camarade qui a « réussi » dans la voie générale.

Trouvez votre juste place

Valoriser le cursus de votre enfant est essentiel à la réussite de son projet. Vous devez particulièrement veiller à :

  • Le laisser choisir sa filière lui-même et accepter sa décision même si cela ne vous correspond pas. Vous ne pouvez pas décider pour lui, ce ne sont pas vos études mais les siennes qui sont en jeu.

  • Ne pas l'abandonner face à ses choix par excès de confiance ou par méconnaissance du domaine choisi.

  • L'aider à élargir ses centres d’intérêt et à l'orienter vers des activités extrascolaires comme la musique, le sport, le théâtre, etc. Contribuer à son ouverture d'esprit et lui permettre de réaliser de nouvelles rencontres est essentiel à son équilibre.

  • Lui faire partager votre expérience du monde du travail et vos connaissances afin que son projet colle le plus possible à la réalité.