Automédication : tout savoir pour mieux se soigner

Publié le 
Automédication : tout savoir pour mieux se soigner / iStock.com - WaveBreak media
Automédication : tout savoir pour mieux se soigner / iStock.com - WaveBreak media
Un rhume ou encore un petit mal de gorge ne nécessite pas forcément de prendre rendez-vous chez le médecin. C'est pourquoi, de nombreux Français ont recours à l'automédication. Mais que faut-il savoir à ce sujet pour bien se soigner ? Lisez notre article pour le savoir.


L'automédication, c'est quoi ?

L'automédication, c'est la prise de médicaments sans ordonnance et sans avis médical mais avec les conseils d'un pharmacien. Ces médicaments ne sont donc pas remboursés.

Les médicaments d'automédication sont destinés aux maladies et infections bénignes comme les rhumes, maux de gorge, douleurs musculaires légères et autres.

Avant d'être mis sur le marché, ces médicaments doivent obtenir une autorisation délivrée par le Directeur Général de l'ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé) après évaluation par une commission d'experts.

En France, 8 personnes sur 10 pratiquent l'automédication, un marché en plein essor mais encore calme par rapport à l'Allemagne et à la Belgique, par exemple.

Maux de gorge, rhumes... médicaments et solutions naturelles

Vous avez une sinusite ? Votre pharmacien peut vous recommander divers médicaments pour la faire passer. Vous avez des problèmes de peau ? Là encore, il pourra vous guider en vous proposant des lotions et autres crèmes adaptées.

Mais il peut également vous recommander de l'homéopathie. En effet, il existe de nombreuses plantes pouvant soigner de multiples maux.

De même, la nature offre diverses solutions pour se soigner. Le miel est, par exemple, l'un des meilleurs remèdes contre les maux de gorge. Le gingembre, quant à lui, est idéal contre les nausées.

Et si les symptômes persistent ?

Votre pharmacien vous le dira certainement, si vos symptômes persistent, il faut prendre rendez-vous avec le médecin.

Des infections et autres qui nous paraissent bénignes ne le sont pas forcément. Il ne faut donc pas se priver d'un avis médical sous prétexte que l'on peut acheter des médicaments sans ordonnance.

Attention aux médicaments déclarés dangereux

Chaque année, la revue médicale Prescrire publie la liste des médicaments vendus en Europe et jugés « plus dangereux qu'utiles » et dont certains ont des « effets indésirables graves ».

Cette année, la liste compte pas moins de 91 médicaments dont 82 sont disponibles en France. Prescrire propose un classement en douze catégories :

  • cancérologie-hématologie ;

  • cardiologie ;

  • dermatologie-allergologie ;

  • diabétologie-nutrition ;

  • douleur-rhumatologie ;

  • gastro-entérologie ;

  • infectiologie ;

  • neurologie ;

  • gynécologie ;

  • endocrinologie ;

  • pneumologie-ORL

  • psychiatrie-dépendances.

Divers médicaments connus sont concernés comme Voltarène® ou encore Ketum® (gel). La liste complète est disponible en ligne.  

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".