Comment installer un portillon en bois dans son jardin ?

Publié le 
Comment installer un portillon en bois dans son jardin ?
Comment installer un portillon en bois dans son jardin ?
Au-delà de son côté décoratif, un portail de jardin présente quelques avantages non négligeables. Par exemple, il permet d’empêcher vos enfants ou vos animaux de compagnie de pénétrer dans votre potager ou dans une zone dangereuse. Par ailleurs, il existe des modèles de portillons en bois qui sont vendus en kit. Vous découvrirez dans cet article les étapes d’installation d’un portillon en bois ainsi que les outils nécessaires à sa mise en place.


Le matériel à prévoir

Pour installer un portillon dans votre jardin, vous devrez vous munir de deux sacs de mortier prêt à l'emploi, et de deux poteaux de bois. Choisissez une essence robuste telle que le pin ou le châtaigner. Équipez-vous également d’un mètre ruban, d’un niveau à bulle, d’une pelle, d’un tournevis cruciforme et d’une visseuse.

La mise en œuvre

La mise en œuvre

L’aménagement d’un portillon de jardin se fait en deux étapes. D'abord, vous mettrez les piliers en place. Ensuite, vous vous occuperez des gonds et du dispositif de fermeture.

  • L’implantation des poteaux

Commencez par creuser les deux trous qui recevront les piliers, de façon à avoir une profondeur et un périmètre d’environ 50 cm chacun. Anticipez la distance qui les sépare en fonction de la largeur du portillon. Ensuite, fixez-y les poteaux de bois à l’aide du mortier prêt à l’emploi (comptez une épaisseur de 30 cm). Enfin, assurez-vous que les piliers soient bien droits à l’aide de votre mètre à niveau.

Vérifiez le temps de pose préconisé pour le séchage du mortier. Dès que cette durée est atteinte, remplissez les cavités avec de la terre. Par ailleurs, pour que la partie immergée des colonnes soit imputrescible, pensez à recouvrir les bouts avec de la peinture goudronnée avant de les enfoncer.

  • L’assemblage du portillon

D’abord, marquez l’emplacement des platines de pivot. Puis vissez ces dernières sur les repères en commençant par la platine inférieure. Vous pouvez vous servir d’un tournevis ou d’une visseuse pour leur fixation. Pour terminer, posez le dispositif de fermeture de votre portillon de jardin. Il peut s’agir d’un loquet, d’une poignée ou d’un verrou.

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".