Grossesse nerveuse : reconnaître les symptômes et agir

Publié le 
Grossesse nerveuse : reconnaître les symptômes, agir / iStock.com - martin-dm
Grossesse nerveuse : reconnaître les symptômes, agir / iStock.com - martin-dm
Le psychique a une influence incroyable sur le physique et la grossesse nerveuse en est l’une des preuves. Phénomène déroutant pour les femmes concernées comme pour leur entourage, la grossesse nerveuse n’est pas à prendre à la légère. Explications.


Grossesse nerveuse : quand le psychique prend le pouvoir sur le physique

Phénomène psychique touchant certaines femmes, la grossesse nerveuse se traduit par l’apparition de divers symptômes de grossesse. De plus, les femmes concernées restent convaincues d’attendre un bébé même si les tests de grossesse prouvent le contraire. 

Le psychique est puissant et a une influence importante sur le physique. On dit alors que le corps somatise. Mais que se passe-t-il exactement lors d’une grossesse nerveuse ? En fait, c’est un phénomène à la fois cérébral et hormonal. Les hormones liés au cycle menstruel sont sous l’influence de l’hypothalamus, une glande du cerveau qui gère l’ovulation. 

Or, divers éléments, comme le stress par exemple, peuvent empêcher la sécrétion de ces fameuses hormones. Surviennent alors un retard de règles et divers autres symptômes faisant penser à un début de grossesse (nausées...). 

Grossesse nerveuse : qui est concerné ?

Les femmes ayant très envie d’avoir un bébé et celles qui appréhendent la grossesse sont les plus touchées par la grossesse nerveuse. Celles qui ont très envie de devenir mamans tout en ayant peur de la grossesse peuvent aussi être concernées.

Les jeunes femmes comme celles d’âge mûr sont susceptibles de connaître une grossesse nerveuse. Ce n’est en effet pas lié à l'âge. L’approche de la ménopause, étape importante et parfois effrayante pour certaines, peut par exemple en déclencher une. 

Comment traiter la grossesse nerveuse ?

Une grossesse nerveuse est, comme expliqué précédemment, liée au psychique et aux hormones. C’est un problème à prendre au sérieux. Pour la traiter, l’idéal est de se tourner vers le corps médical. 

Tout d’abord, cela permettra de prouver l’absence de grossesse. Ensuite, un travail sera effectué pour comprendre les causes de la grossesse nerveuse et aider la patiente à aller mieux.

Si vous aussi avez connu ou connaissez une grossesse nerveuse, n’hésitez donc pas à en parler à votre médecin comme à vos proches. Le soutien de ces derniers est essentiel. 

La couvade, grossesse nerveuse des hommes ?

Les femmes ne sont pas les seules à connaître des symptômes de grossesse sans attendre de bébé. Chez les hommes, on parle de couvade. Ils sont environ 20% à connaître ce phénomène.

Les causes ? Elles peuvent être diverses : appréhension, manque d’attention... En général, tout rendre dans l’ordre après la naissance de bébé.

Cet article a recueilli 2 avis. 50% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".