Comment réaliser l’installation d’une chaudière à bois à condensation ?

Publié le  - Mis à jour le 
Comment installer une chaudière à condensation ?
Comment installer une chaudière à condensation ?
La chaudière à bois à effet condensateur s’alimente de deux manières : si elle est automatique elle prélèvera d’elle-même son combustible dans le silo qu’elle comporte, si elle est semi-automatique, il faudra alors vous charger vous-même de l’alimenter de temps à autre. Afin d'assurer la sécurité des habitants de la maison, assurez-vous de bien embrancher la chaudière à votre installation de chauffage central. Veillez également à placer des évacuations de fumée et à connecter votre chaudière à votre circuit d’évacuation des eaux usées.


Le réseau hydrodynamique

Afin d’optimiser les performances de votre chaudière à effet condensateur, faite-la fonctionner en l’alimentant à l’eau froide. Veillez donc à assurer la connexion à votre réseau hydraulique. Il vous faudra impérativement approvisionner le condenseur avec les retours d’eau dont la température est la plus basse. Bien entendu, les buses d’eau froide et d’eau chaude ne devront pas être mélangées, sous peine de nuire aux performances de votre chaudière.

L'évacuation des fumées

La chaudière, pour être tout à fait performante, doit être abouchée à des évacuations de fumée adéquates. Elle est ainsi reliée à deux tubes, généralement coaxiaux, que l’on nomme aussi « ventouses ». L’un d’entre eux, essentiel à la bonne combustion du bois, fournit l’oxygène nécessaire tandis que l’autre évacue les fumées issues de la combustion. Attention, lorsque vous raccorderez les conduits, rappelez-vous qu’il est strictement défendu de le faire avec des tubes en bauxite. Les seuls matériaux imposés pour ces installations sont le PVC et l’acier inox.

L’embranchement au réseau d'égouts

Il est indispensable de raccorder la chaudière à bois à effet condensateur au circuit d’évacuation des eaux usées, afin d’en assurer la vidange. Lorsque vous procéderez aux différents branchements, il est recommandé d’utiliser des tubes antirouille. De fait, les écoulements d’eau résultant de la condensation de la vapeur d’eau sont relativement caustiques et pourraient endommager des tubes métalliques. Privilégiez le PVC afin de ne pas vous exposer à ce problème.