Raccord en cuivre, en laiton ou en PER : lequel choisir ?

Publié le 
Raccord en cuivre, en laiton ou en PER : lequel choisir ? /  iStock.com - mihalec
Raccord en cuivre, en laiton ou en PER : lequel choisir ? /  iStock.com - mihalec
Un raccord joue un rôle important dans une installation, bien plus que les tuyaux. Afin de vous orienter dans votre choix, découvrez dans cet article les propriétés et les avantages des matériaux qui le constituent. Vous devez également savoir que chaque installation nécessite des raccords spécifiques. Tout dépend du domaine d’utilisation : plomberie, cuisine, ou encore chauffage à l’eau et au gaz. Il faut donc choisir le type de raccord qui convient.

Le raccord en cuivre

Ce type de raccord reste le plus pratique, car il s’adapte en général à tous les systèmes. En effet, il peut être utilisé dans la plomberie, mais encore pour les tuyaux conducteurs de vapeur, de gaz et d’air comprimé. De plus, il est idéal pour servir de matériau de canalisation des eaux usées, car il prévient le développement des germes et des champignons.

Ce type de raccord est fiable, solide et plus durable grâce à sa forte résistance à la corrosion. Il s’assemble soit par soudure, soit par collet battu. Quant à sa mise en place, elle peut être apparente ou encastrée. À noter que son installation est plus coûteuse que celle des autres raccords.

Le raccord en laiton

Le laiton qui est un métal non ferreux résulte de la combinaison du zinc et du cuivre. Il peut aussi comporter du plomb, du nickel, du magnésium, de l’étain, ou encore du chrome. Un raccord en laiton permet de relier des éléments distincts. Il est surtout utilisé pour les travaux de robinetterie. Ce dispositif se fixe par soudure, par vissage ou avec des collets battus.

Le raccord en PER

PER signifie polyéthylène réticulé. L’avantage de ce type de raccord est qu’il ne nécessite pas de soudure lors de son assemblage. En plus d’être facile à poser, il est durable, puisqu’il ne retient aucun dépôt de calcaire. Il est surtout utilisé dans les travaux de plomberie ainsi que pour les circuits de chauffage, sauf pour le gaz. Son installation se fait par glissement ou par compression.

Cet article a recueilli 2 avis. 50% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".