Réaliser un ponton au-dessus d'un bassin en maçonnerie

Publié le 
Réaliser un ponton au-dessus d'un bassin en maçonnerie
Réaliser un ponton au-dessus d'un bassin en maçonnerie
Sachez qu’il est possible de construire un ponton sans avoir recours à un professionnel, surtout si le bassin est en maçonnerie. Il suffit que vous ayez de bonnes notions en bricolage. Dans cet article, vous découvrirez les étapes à suivre pour réaliser votre ponton. D’abord, il est important de prendre en compte la fondation de la structure pour vous assurer de sa solidité. Ensuite, effectuez la mise en œuvre de l’ossature. Assurez-vous de choisir des matériaux solides et résistants à l’humidité. Enfin, procédez à la fixation des lames.


La stabilité du ponton

Afin de garantir sa stabilité, un ponton requiert une fondation suffisamment solide pour supporter le poids des personnes qui l’utiliseront. Heureusement, un bassin en maçonnerie est en général bordé de béton, de pavé de dalles ou de briques. Si vous constatez que le support n’est pas assez résistant, mettez en place une pierre dans le sol pour plus de stabilité.

La construction de la structure

Choisir l’essence du bois

Un ponton nécessite des matériaux solides qui résistent à l’humidité, que ce soit pour l’ossature ou les lames. Le chêne, le pin autoclave, le châtaignier, le robinier ou aussi le teck sont en général utilisés pour ce type de travaux. Vous pouvez également opter pour le bois composite afin de réaliser votre plate-forme.

Mettre en place l’ossature

L’ossature est indispensable pour assurer la solidité d’un ponton. Il s’agit d’une charpente qui accueillera les lames. Pour la mise en œuvre, vous aurez besoin de 3 lambourdes de bois. Les essences choisies doivent être traitées contre l’humidité, sachant qu’elles seront posées non loin de l’eau. Installez les bastaings sur la fondation en béton ou en pierre en les distançant de 15 à 25 cm selon la longueur des lames.

Pour plus de stabilité, il est nécessaire que les lambourdes soient soutenues par des poteaux. Ces derniers permettent, non seulement de répartir le poids des lames, mais également de renforcer la solidité de toute la structure. Ces éléments sont nécessaires, en particulier si vous comptez étendre le ponton au-dessus de l’eau.

Fixer les lames

Une fois que l’ossature a été mise en œuvre, procédez à l’installation des lames. Veillez à espacer chaque plaque de bois d’environ 5 mm. Pour ce qui en est de la fixation, utilisez des vis en acier galvanisé qui résisteront à la corrosion, car si elles rouillent, elles pourraient endommager le ponton.