Savoir la différence entre parafoudre et paratonnerre

Publié le 
Savoir la différence entre parafoudre et paratonnerre
Savoir la différence entre parafoudre et paratonnerre
La foudre peut avoir un effet désastreux sur vos biens, qu’il s’agisse de vos appareils électriques voire dans le pire des cas, de votre habitation elle-même. Il est donc nécessaire de vous protéger contre ce phénomène. Pour bien anticiper et donc bien se protéger, mieux vaut ne pas confondre parafoudre et paratonnerre. D’autant qu’un paratonnerre, pour fonctionner efficacement, doit être accompagné d’un parafoudre. Cet article vous explique comment fonctionnent ces appareils, en quoi ils se différencient et se complètent pourtant.


Le parafoudre

Le parafoudre est un appareil destiné à protéger le matériel électrique et électronique contre les surtensions. Il en existe de trois types : les éclateurs, les varistances et les diodes TVS. Appelé aussi parasurtenseur, le parafoudre permet de dévier l’excès de courant vers la terre au lieu qu’il aille au sein des appareils domestiques.  

Le parafoudre est dimensionné pour éviter un coup direct de la foudre. En général, il protège les lignes téléphoniques et les câbles d’alimentation électrique. Il préserve contre les surtensions causées par la foudre ou par d’autres phénomènes. Il convient de noter que la foudre peut aussi générer des survoltages de façon détournée.

Il doit être connecté à chacun des conducteurs à protéger. Cependant, une surtension peut être provoquée indirectement sans qu’il y ait contact entre les conducteurs et l’éclair. Elle se fait soit par couplage capacitif, soit par induction magnétique. Ces survoltages transitoires appelés surtensions de manœuvre proviennent aussi des réseaux.

Le paratonnerre

Le paratonnerre est une protection externe souvent située sur la toiture d’un bâtiment. Son rôle est de canaliser la foudre en l’envoyant directement vers la terre lors d’un impact direct. Ainsi, il protège la structure de votre maison des éventuels incendies. Application directe de l’ « effet de pointe » en électrostatique, le paratonnerre est constitué d’une tige métallique placée en hauteur reliée à des conducteurs de descente métallique.

Il existe différents types de paratonnerres, mais les plus utilisés sont ceux à tige, à cage maillée appelée aussi « cage de Faraday » et ceux à fils tendus. Chaque modèle a sa spécificité. Le paratonnerre à fils tendus est ainsi employé lorsqu’il est impossible de faire usage d'une structure de bâtiment comme support de conducteur.

La cage maillée (ou « de Faraday ») consiste à envelopper votre habitation de conducteurs à tiges courtes. Ces derniers sont reliés à une prise de terre. Celle-ci impose un nombre de descentes important et est idéale pour les matériels sensibles aux perturbations électromagnétiques. Il est à noter que les prises de terre doivent être connectées entre elles ainsi que les masses métalliques se trouvant à proximité.