Sol de la salle de bain : carrelage, vinyle, parquet ou stratifié ?

Publié le 
Sol de la salle de bain : carrelage, vinyle, parquet ou stratifié ?
Sol de la salle de bain : carrelage, vinyle, parquet ou stratifié ?
Si vous décidez de refaire le sol de votre salle de bains, il est important de bien choisir le revêtement qui conviendra le mieux à la pièce. Afin de faire le bon choix, vous devez prendre en compte certains critères : résistance à l’humidité, imperméabilité, durabilité et facilité d’entretien. Que ce soit le carrelage, le vinyle, le parquet ou le sol stratifié, chaque matériau possède ses propres spécificités. Voici des informations sur ces éléments afin de vous orienter dans votre choix.

Le carrelage

Durable et facile à entretenir, le carrelage reste le revêtement le plus utilisé pour une salle d’eau. En effet, c’est un matériau solide, cuit à très haute température. Il possède une bonne résistance à l'usure et aux produits chimiques. En outre le carreau est esthétique, il existe en divers coloris et peut imiter le parquet.

Il existe sur le marché un large choix de carrelages. Le carrelage en céramique est idéal pour une salle de bains. Il est issu du grès de cérame ou de la terre cuite. Le carrelage en pierre quant à lui, possède une grande durabilité. En outre, les carrelages mosaïques qui sont composés de fragments de plusieurs matériaux conviennent spécialement aux pièces humides.

Le sol en vinyle

Le sol en vinyle ou en PVC est constitué de 5 ou 6 couches qui renforcent sa performance couvrante. Il est disponible en 3 formats : en rouleaux de 2, 3 ou 4 m de large, en dalle ou encore en lame de parquet auto adhésive. Sa pose se fait soit à la colle, soit par adhésif.

En plus d’être économique, le sol en PVC résiste bien aux taches, à la poussière et à l’humidité. Il possède également une bonne isolation phonique et thermique, car le PVC résonne jusqu’à 10 fois moins qu’un revêtement dur. En outre son nettoyage est facile, puisqu’il se fait avec un aspirateur ou de l’eau savonneuse.

Le parquet

Le parquet en bois est très apprécié pour son aspect esthétique et chaleureux. Il existe des bois naturellement résistants à l’eau et à l’humidité comme le teck, l’iroko, le wengé et l’ipé. L’idéal est d’opter pour des parquets massifs ou contrecollés. Sachez également que les parquets bruts doivent être huilés ou vitrifiés.

Le sol stratifié

Il existe des modèles de sol stratifié qui conviennent aux pièces humides. Solide et résistant, ce type de sol est idéal pour une rénovation. Il est adapté à tous les styles d’intérieurs : traditionnel, contemporain, rustique ou classique. De plus, il peut imiter les matériaux comme le bois, le béton, le marbre et le métal. Grâce à sa faible épaisseur, vous pouvez le poser sur des sols existants.

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".