Utiliser de l’huile protectrice pour l’entretien du mobilier de jardin : conseils d’utilisation

Publié le 
Utiliser de l’huile protectrice pour l’entretien du mobilier de jardin : conseils d’utilisation CapturedNuance/iStock
Utiliser de l’huile protectrice pour l’entretien du mobilier de jardin : conseils d’utilisation CapturedNuance/iStock
L’huile protectrice est un soin efficace pour les meubles de jardin en bois. Elle est conçue pour s’adapter à de nombreuses essences de bois comme le teck, l’ipé, l’eucalyptus ou le bambou. Cette substance nourrit également les bois desséchés. De plus, elle possède une capacité antitache et dégraissante. Ce produit à base de végétaux agit comme une barrière anti-UV. Il assure donc une bonne tenue de la couleur de votre mobilier. Quelques informations sont présentées ci-dessous pour vous renseigner sur l’utilisation de cette substance.

Application sur le teck et les bois exotiques

L’huile protectrice pour teck et bois exotiques permet d’avoir une surface satinée et non grasse. Son application se fait par temps sec, à une température supérieure à 12°C. Avant de procéder, pensez à nettoyer les supports. Ensuite, utilisez un chiffon propre en coton pour enduire les parements les moins larges. Néanmoins, un pinceau est recommandé pour les grandes surfaces.

L’huile de lin

Il faudra mélanger votre huile à de l’essence de térébenthine. L’huile de lin est peu coûteuse et a une capacité hydrofuge et anti-UV. Elle protège également le bois de l’humidité et des intempéries. Vous devrez l’appliquer par temps chaud pour une meilleure adhérence. L’application de ce produit naturel sur les surfaces en bois se fait en 2 à 3 couches. Il est indispensable de nettoyer les supports avant de les oindre de votre mélange.

Quelques conseils pour la préparation des surfaces à protéger

La préparation des supports est une étape incontournable de l’entretien de votre mobilier. En effet, vos meubles doivent être nus, propres et secs avant que vous ne passiez l’enduit de protection. Si vous voulez badigeonner un bois brut, vous devrez le nettoyer et le dépoussiérer d’abord. Dans le cas d’un bois verni, il est indispensable de le décaper, de l’égrener au papier de verre fin et de l’épousseter avant de l’enduire.

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".