Voyager pas cher : découvrez Kampala, en Ouganda, avant tout le monde

Publié le 
Voyager pas cher : découvrez Kampala avant tout le monde en Ouganda / iStock.com - mtcurado
Voyager pas cher : découvrez Kampala avant tout le monde en Ouganda / iStock.com - mtcurado
Avec sa végétation luxuriante et ses paysages à couper le souffle, l’Ouganda est surnommé la perle de l’Afrique. Encore peu touchée par le tourisme de masse, sa capitale, Kampala se révèle aux yeux des aventuriers curieux. Que faire, que voir, où dormir dans la capitale ougandaise ? Suivez le guide… 


Points de vue sur la ville

La capitale ougandaise a été érigée sur sept collines originales, dont le nombre s’est accru avec le temps. Ces nombreuses collines offrent autant d’opportunités de prendre de la hauteur et d’observer les reliefs de la ville. Kampala se trouve également à proximité de l’un des plus grands lacs d’Afrique, le lac Victoria. Traversé par l’équateur, le lac offre un habitat de choix à une faune et une flore tropicale incroyablement variée. Situées sur les hauteurs de la colline Buziga et en bordure du lac, les chambres de l’hôtel Cassia Lodge offrent un point de vue privilégié sur ses eaux tranquilles. 

Lieux de fête

Kampala est réputée pour son activité nocturne, initiée par ses nombreux bars et casinos. On cite notamment le Casino Simba, le Kampala Casino et le Mayfair Casino. En début de soirée, on profite de la grande diversité de la carte de boissons du Otters Bar, des bières irlandaises du Bubbles O’Leary ou de l’animation du Cayenne Restaurant & Lounge.  Les noctambules se retrouvent au Club Play au Guvnor ou au Club Amnesia. 

Plats typiques et savoureux

La cuisine ougandaise est fortement influencée par les gastronomies arabe, asiatique, indienne et anglaise. Les plats typiques varient en fonction des groupes ethniques. L’alimentation de base comprend des légumes, différents féculents comme les pommes de terre ou les ignames, de la viande (poulet, porc, bœuf, chèvre, mouton, etc.). Les plats principaux sont nappés d’une sauce ou d’un ragout à base d’arachide. Ils sont accompagnés de matooke (bananes vertes bouillies servies en purée) ou d’ugali, une pâte à base de farine de maïs. L'ugali est cuit en une épaisse bouillie pour le petit-déjeuner. Pour accompagner les plats principaux, l’ugali est mélangé à de la farine blanche et coupé en tranches individuelles. Le chapati, pain plat composé de farine de blé et d’eau, emprunté à la gastronomie indienne, compose également les repas. Plat de fête, L’oluwombo ou luwombo est mélange de viande et de poisson fumé cuit dans une feuille de bananier. 

Où dormir ?

Nichés dans la forêt de Naguru Hill, dans la zone de Bukoto, les Forest Cottages bénéficient d’un décor idyllique. L’hébergement a été pensé pour préserver et sublimer les immenses arbres qui composent le lieu. L’hôtel, qui propose des chambres modernes et équipées au cœur d’une forêt sauvage, attire les touristes éco-responsables, les amis de la nature et les amateurs d’authenticité. Situé en plein centre de la ville, à quelques minutes à pied du centre-commercial Acacia, l’hôtel Arcadia propose une prestation haut de gamme pour un séjour luxueux. L’hôtel Speke doit son nom au célèbre explorateur britannique John Hannington Speke qui a découvert la source du Nil. Construit dans les années 1920, alors que le pays était encore une colonie britannique, l’hôtel se situe au centre de la capitale, à seulement 30 minutes de voiture de l’aéroport. L’établissement est doté de 50 chambres modernes et confortables, ainsi que d’un restaurant gastronomique servant des plats des quatre coins du monde.  

Un tour au musée

Chargés de valeur historique et spirituelle, les tombeaux des rois du Buganda à Kasubi sont incontournables lorsque l’on visite Kampala. Un bâtiment circulaire et couvert d’un toit en chaume en forme de dôme abrite quatre tombes royales. Le site construit en 1881 est un pôle spirituel important pour les habitants de la région. Visité par près de 30 000 touristes par an, il est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2001. A trois kilomètres du centre-ville, le Musée national de l’Ouganda se targue d’être le bâtiment muséal le plus vieux et le plus vaste de l’Afrique de l’Est. Fondé en 1908, il abrite plus de 3 000 volumes de cartes historiques, et de photographies, ainsi qu’une impressionnante variété d’artefacts archéologiques, et d’instruments de musique traditionnels. Des expositions temporaires et permanentes célèbrent l’héritage ougandais. La grande Mosquée se dresse au faîte de la colline du vieux-Kampala. Érigé près des ruines du fort Lugard, l’imposant bâtiment de couleur ocre abrite la plus grande mosquée d’Afrique noire. Aux alentours, la colline expose quelques anciennes maisons coloniales ayant pour la plupart appartenu à des commerçants indiens. En tenue décente, il est possible de visiter l'intérieur de la mosquée, ouverte uniquement le vendredi ou lors des fêtes religieuses musulmanes. La descente vers le centre-ville est l’occasion de contempler le dôme stylisé de la belle mosquée de l'Aga Khan, protégée par un mur d'enceinte.

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".