5 idées reçues sur le vin

Article mis à jour le 
5 idées reçues sur le vin
5 idées reçues sur le vin
Vous croyez que le vin bio est 100% naturel, que la consommation de vin est néfaste pour la santé, que le vin blanc procure des migraines ou encore que le vin rouge, qui ne doit pas être refroidi, s'accorde parfaitement avec le fromage ? Vérifions si vous avez raison


Le vin biologique est naturel

Faux. Un vin biologique signifie que 95% de ses ingrédients sont biologiques. Le label européen par exemple autorise 0,9% d'OGM. Dans les vins biologiques, il n'y a que le raisin qui est bio. Les procédés de vinification restent quant à eux conventionnels et sont loin d'être biologiques. Ainsi, de nombreux produits peuvent être ajoutés entre la récolte et la mise en bouteille comme des sulfites, des levures industrielles, de la gélatine alimentaire, de l'acide tartrique, du phosphate diammonique, du dioxyde de silicium...

Si vous souffrez d'intolérance au soufre, préférez les vins naturels. Issus de raisin bio, ils sont exempts d'additifs chimiques. Contenant peu voire pas de sulfites ajoutés (< 40 mg/l), ils sont plus digestes. Leur goût également n'est pas standardisé. S'ils ne sont encore encadrés par aucune législation, ils sont protégés par l'Association des Vins Naturels.

Le must en matière de vin naturel ou vin nature : les vins S.A.I.N.S. Sans Aucun Intrant Ni Sulfite, ils vous permettent de profiter des bienfaits du vin sans les risques éventuels liés aux résidus de pesticides et métaux lourds, aux sulfites... 

Boire du vin, c'est mauvais pour la santé

Oui et Non. « Ce n'est pas le vin qui enivre l'homme, c'est lui qui s'enivre. » (Proverbe chinois).

Consommé en quantité raisonnable, le vin, notamment le rouge, apporte de nombreux bienfaits. Les polyphénols, présents en grande quantité dans le vin rouge (entre 3 et 5 g/l), sont reconnus pour leurs propriétés anti-oxydantes. Ils joueraient un rôle de prévention contre les maladies cardio-vasculaires, certains cancers, le sida, la maladie d'Alzheimer, la dépression...

Rappelons toutefois que l'alcool fait partie, au même titre que le tabac, le cannabis ou encore l'héroïne, des psychotropes. Pour bénéficier des bienfaits du vin sans risque de dépendance, l'OMS recommande de ne pas dépasser 2 verres de vin par jour pour les femmes et 3 pour les hommes. 

Le vin blanc donne mal à la tête

Oui et Non. Si vous êtes allergique aux sulfites, alors le vin blanc peut vous causer des maux de tête. Moelleux ou sec, le vin blanc est plus sucré que le vin rouge. Pour éviter le phénomène de fermentation du vin blanc une fois embouteillé, on lui ajoute des sulfites en quantité plus importante que dans le vin rouge. Plus un vin blanc est sucré, plus il a besoin de sulfites pour sa stabilisation. Or les sulfites seraient responsables, pour les personnes intolérantes et les asthmatiques, de réactions allergènes, de maux de tête... 

L'OMS recommande de ne pas dépasser la Dose Journalière Admissible de 0,7 mg de sulfites par kg de poids (env. 50 mg pour une personne de 70 kg). Or, la teneur maximum autorisée par la loi européenne pour les vins liquoreux est de 400 mg/l. Depuis 2005, les étiquettes des bouteilles de vin doivent afficher la teneur en sulfites si celle-ci est supérieure à 10 mg/l. En revanche, rien n'oblige à mentionner la teneur exacte... Attention pour ceux qui sont intolérants, les sulfites ne sont pas seulement présents dans le vin. Ils sont ajoutés pour empêcher la décoloration ou prolonger la conservation de nombreux aliments (E220 à E228) : abricots secs, fruits surgelés, pommes de terre, charcuterie...

Une bonne nouvelle : si le vin contient naturellement des sulfites, il est possible de trouver des vins naturels sans sulfites ajoutés. Meilleurs en goût et pour la santé, ils devront être consommés toutefois rapidement une fois achetés.

Le fromage se marie mieux avec du vin rouge

Faux. Si les avis sont très contradictoires parmi les consommateurs, les sommeliers, eux, dans leur immense majorité, recommandent le vin blanc au moment du fromage. L'accord vin rouge/fromage est cependant parfois possible avec les vins rouges jeunes, légers et peu tanniques. Sinon, vous pouvez avoir un désagréable goût métallique dans la bouche. À éviter également : le vin rouge avec les fromages à pâte molle ; généralement forts en goûts, ils altèrent les saveurs du vin. 90% des fromages s'accordent mieux avec le vin blanc ; plus léger que le vin rouge, il harmonise davantage les goûts.

Quelques accords fromage/vin blanc : fromage de chèvre et Sancerre, Comté et Côtes-du-Jura, Reblochon et Saint-Joseph, Roquefort et Sauternes, Munster et Gewurztraminer, Saint-Nectaire et Bourgogne...
 

Le vin rouge se boit à température ambiante

Oui et Non. Tout dépend de la température ambiante, s'il s'agit de l'hiver ou de l'été. Principe de base : un vin rouge doit être servi à une température qui oscille entre 13°C et 20°C. Les sommeliers dans les grands restaurants connaissent la température exacte à laquelle doit être servi un vin rouge en fonction de ses caractéristiques (structure, complexité, équilibre...).

Servi à température trop basse, un vin rouge exprime moins ses arômes. Servi à température trop élevée, il pourra avoir un goût d'alcool trop prononcé. Pour refroidir rapidement un vin rouge et le servir chambré, la meilleure solution est d'utiliser un seau à glace rempli d'eau et de glaçons.

Cet article a recueilli 2 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".