Alimentation : tout savoir sur les circuits courts

Article mis à jour le 

Alimentation : tout savoir sur les circuits courts
Alimentation : tout savoir sur les circuits courts

Manger local et à prix raisonnable, c’est possible ! Les circuits courts permettent aujourd’hui aux consommateurs de s’approvisionner sans se ruiner et sans léser les producteurs. Décryptage d’un nouveau mode de consommation.

Qu’est-ce qu’un circuit court ?

Un circuit court, c’est un mode de commercialisation de produits agricoles par vente directe du producteur au consommateur, ou par vente indirecte via un seul intermédiaire. En réduisant le nombre d’intermédiaires, ce système permet de contrôler les marges et d’assurer un prix concurrentiel au consommateur, et une rémunération plus juste au producteur. Les producteurs peuvent ainsi traiter directement avec les clients finaux, mais aussi la grande distribution, et les établissements de restauration. Le circuit court facilite la relation entre les producteurs et leurs clients. Il garantit par ailleurs une meilleure traçabilité et un contrôle de la qualité des produits. En consommant local et moins cher, les consommateurs participent activement à l’économie de leur région et se réapproprient leur alimentation.

Devenir locavore à Paris

Consommer local et en circuit court sera bientôt possible à Paris. Des halles locavores exclusivement approvisionnées en circuit court devraient bientôt voir le jour dans la capitale. Le Conseil de Paris a entériné cet été la proposition des "4 saisons solidaires", politique d’alimentation alternative portée par le Parti Communiste Français-Front de Gauche. La ville soutiendra l’implantation de halles d’alimentation solidaire en proposant des loyers modérés et un financement pour l’aménagement des locaux. Une première halle alimentaire verra le jour dans le Xe arrondissement à la fin de l’année 2016. Un autre projet devrait germer dans le cadre de l’extension d’une résidence étudiante à la Porte de Vanves d’ici l’année prochaine.

Un bilan économique et énergétique à nuancer

Si le circuit court permet de réduire les marges des intermédiaires, il n’est pas nécessairement plus rentable pour le producteur. La performance économique des entreprises agricoles varie selon les filières et la taille de l’exploitation. Des facteurs comme le transport, le coût de production, de la transformation et de la main d’œuvre sont également à prendre en compte. Néanmoins, le Ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt estime qu’aujourd’hui 1 producteur français sur 5 vend ses produits en circuit court.

Cet article a recueilli 3 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : astuces en cuisine