Le carnet de correspondance s'apprête à passer au numérique

Article mis à jour le 

Vers la numérisation du carnet de correspondance ? Le ministère de l'Éducation nationale le souhaite...
Vers la numérisation du carnet de correspondance ? Le ministère de l'Éducation nationale le souhaite...

Depuis quelques mois, la mise en place du projet de numérisation dans les institutions scolaires avance lentement, mais sûrement. Dans la lancée, le ministère de l’Éducation nationale et la CNIL comptent également numériser le carnet de correspondance.

Fini le bon vieux carnet de correspondance que l’on pouvait cacher aux parents ou maquiller à loisir ! Avec le passage des écoles à l’ère du numérique, cet outil de communication entre le corps enseignant et les parents devrait bientôt être accessible sur Internet. Avec à la clé la création d’un nouveau télé-service.

 

Le carnet de correspondance version numérique

La décision ministérielle de numériser les carnets de correspondance a deux objectifs. Le premier est de permettre aux parents de garder un œil sur les activités de leurs enfants sans avoir à se déplacer. Le second est d’améliorer et de renforcer la communication entre les parents et les institutions.

Grâce à ce nouveau système, le parcours des collégiens et des lycéens durant toute l’année sera disponible sur Internet. L’élève, les parents et le corps enseignant auront accès à toutes sortes d’informations telles que les absences, les retenues, les avertissements ou encore les exclusions. Ces données seront cependant systématiquement effacées chaque été.

 

À quand le carnet numérique ?

Bien que le projet soit déjà en cours d’élaboration, le ministère de l’Éducation nationale est dans l’impossibilité d'avancer une date précise quant au lancement de ce service. Collaborant actuellement avec la CNIL, il compte lancer des tests dans cinq académies. Si les résultats obtenus s’avèrent concluants, le projet sera étendu sur le reste de la France. À savoir que seules les institutions intéressées pourront profiter de cette offre. En outre, il reviendra aux parents de décider s’ils souhaitent activer le compte de leur enfant ou s’ils préfèrent s’en tenir à la bonne vieille version papier du carnet de correspondance.

 

Sources : ubergizmo, franceinter

Cet article a recueilli 3 avis. 67% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : scolarité