Deux lionceaux des cavernes de plus de 12 000 ans dévoilés

Article mis à jour le 

Aperçu d'un des lionceaux découvert parfaitement conservé en Sibérie - Copyright Academy of Sciences of Yakutia /
Siberian Times
Aperçu d'un des lionceaux découvert parfaitement conservé en Sibérie - Copyright Academy of Sciences of Yakutia / Siberian Times

Deux lionceaux des cavernes conservés par le permafrost et découverts en octobre en Sibérie viennent d’être dévoilés au public. La fourrure des deux animaux a résisté à l’épreuve du temps depuis 12 000 ans.

Grâce au permafrost, deux lionceaux des cavernes ont été conservés pendant 12 000 ans dans une grotte de Sibérie. Découverts en octobre, ces derniers étaient âgés d’une à deux semaines au moment de leur décès. Les chercheurs estiment que leur mère avait alors tenté de les protéger d’un danger en les cachant dans une grotte.

Les équipes de scientifiques à l’origine de la découverte ont baptisé les deux lionceaux Uyan et Dina, en guise de clin d’œil à la rivière Uyandina située non loin de la caverne. À noter que l’espèce de lion à laquelle appartiennent les deux animaux n’est pas la même que celle des lions d’aujourd’hui. Leur ADN a été passée au peigne fin et les résultats montrent que l’espèce en question s’est éteinte d’elle-même lorsqu’elle vivait sur un espace s’étendant depuis les îles britanniques jusqu’à la Sibérie.

De nombreuses recherches seront encore nécessaires pour comprendre ce qui leur est arrivé. Les momies des deux lionceaux ont été envoyées à Groningue, au Pays-Bas, afin de poursuivre les recherches.

 

Sources : sciencesetavenir, rtbf