Comment poser une membrane d'étanchéité à l'air ?

Article mis à jour le 
étanchéité à l'air
étanchéité à l'air
Depuis quelques années, les constructeurs de bâtiments sont sans cesse en quête de moyens permettant d’améliorer la performance énergétique de leurs constructions. De nombreuses méthodes ont ainsi été inventées spécialement pour améliorer l’étanchéité des maisons et des immeubles. Le choix de la technique d’isolation, des produits, ainsi que de la mise en œuvre, ont tous une importance égale dans la réussite de ce type de projet. L’étanchéité à l’air, que nous allons vous présenter, est une des techniques les plus efficaces pour minimiser les déperditions thermiques. 


Qu’est-ce que l’étanchéité à l’air? En quoi est-ce important?

L’effet du vent sur un bâtiment varie selon son emplacement. Cependant, malgré les soins apportés à la construction, l’air trouve toujours un moyen de s’infiltrer. Cet air parasite vient perturber la circulation interne du bâtiment et génèreune baisse des performances thermiques.

La conséquence directe de ce dérèglement est une augmentation des besoins en chauffage et une dégradation du confort à cause deparois froides et de courants d’air. L’air chaud contenu dans le bâtiment migre alors vers les murs, créant ainsi une condensation qui va, petit à petit, détériorer la structure.

Les avantages d’une bonne étanchéité à l’air peuvent donc être nombreux : une meilleure qualité de l’air intérieur, un confort thermique et acoustique accru, la réduction de la facture énergétique et une conservation plus durable du bâtiment.

 

Comment peut-on réussir son étanchéité à l’air?

Une étanchéité à l’air réussie commence dès le début de la construction du bâtiment. Il est en effet préférable de faire savoir à toute l’équipe du chantier quel type d’isolation est souhaité. Cela évitera d’avoir à refaire certaines structures se révélant incapables d’accueillir le système à mettre en place.

La plupart des techniques se basent sur l’utilisation d’une membrane posée sur la surface à isoler. Il s’agit généralement d’un film fait de polyéthylène, de polypropylène ou de polyamide, dont l’épaisseur et la perméabilité à l’air sont très faibles. Choisir des matériaux de qualité est un critère important pour réussir ce type de projet.

Il faut également savoir dès le début quelles parties du bâtiment sont à traiter pour pouvoir  adopter les techniques de pose correspondantes. Généralement, les parties à traiter impérativement sont les jonctions et les traversées, mais également les réseaux de ventilation, les passages de câbles et de canalisations, les portes et fenêtres, ou encore la liaison des façades avec la toiture et le plancher.

Pour assurer une continuité de l’étanchéité, faites attention au recouvrement entre les lés.

Ainsi, il est préférable de prévoir une surface de recouvrement minimale de 10 cm en utilisant une bande adhésive adéquate. De même, pour la pose d’une membrane au sol, celle-ci doit être fixée sur le pourtour tout en laissant une remontée d’environ 15 cm.

Il existe plusieurs techniques de pose d’une membrane d’étanchéité. Il vous faudra choisir celle qui correspond le mieux à votre construction. Ainsi, selon les besoins, il est possible d’utiliser du scotch simple ou double face, des agrafes, de la colle, ou encore de simples vis et clous.