Lettre de demande du droit de visite sur ses petits-enfants à l'intention du Juge aux Affaires Familiales

Vous êtes grand-parent et ne voyez plus vos petits-enfants car vos enfants s'y opposent ? Faites valoir votre droit de visite et d'hébergement. Inspirez-vous de cette lettre type gratuite pour faciliter vos démarches. 

Lettre de demande du droit de visite sur ses petits-enfants à l'intention du Juge aux Affaires Familiales
Lettre de demande du droit de visite sur ses petits-enfants à l'intention du Juge aux Affaires Familiales - cliquez pour agrandir

Téléchargez ce modèle de lettres :

Téléchargement d'un modèle de lettres


Je télécharge mon document en choisissant le format :

  • .rtf
  • .doc

Je prévisualise mon document :


Pour lancer le téléchargement de votre document,
Cliquez sur le bouton "Télécharger le document!"
en bas de cette page.

Téléchargez gratuitement ce modèle de lettre

Lettre gratuite ! *
(Lettre de demande du droit de visite sur ses petits-enfants à l'intention du Juge aux Affaires Familiales)

  • * Document disponible gratuitement en format.pdf
  • * Document disponible gratuitement en format.rtf
  • * Document disponible gratuitement en format.doc

Aperçu de Lettre de demande du droit de visite sur ses petits-enfants à l'intention du Juge aux Affaires Familiales

Prénom NOM
Adresse
Code postal – Ville
Numéro de téléphone
Adresse E-mail

Lieu, date,

Objet : Droit de visite sur mes petits-enfants à l'intention du Juge aux Affaires Familiales

          

Madame la juge, Monsieur le juge,

[grand-père/grand-mère] de [nombre] petits enfants. Je souhaite faire valoir mon droit de visite et d'hébergement sur [prénommez les petits-enfants concernés].

En effet, après une demande amiable précédemment établie avec [ma fille, mon fils, ma belle-fille, mon gendre] qui n'a pas abouti, je vous sollicite pour rétablir la situation et ainsi me permettre d'exercer les droits qu'ont, selon l'article 371-4 du Code civil, les grands-parents sur leurs petits-enfants.

Mes petits-enfants me manquent terriblement. Ainsi, je vous prierais d'intervenir au plus vite de manière à rétablir la situation car le différend qui nous oppose [dites la personne avec laquelle vous êtes en conflit] et moi-même n'enlève en rien mes droits.

Dans l'attente de pouvoir partager à nouveau de bons moments avec mes petits, je vous remercie de l'attention que vous accorderez à ma requête et vous prie de recevoir, Madame la juge, Monsieur le juge, mes salutations respectueuses.

Cordialement, 

[Signature]