Salle de concert à Paris : 10 salles incontournables

10 salles de concert à Paris
10 salles de concert à Paris
Véritables emblèmes, ces 10 salles de concert parisiennes ont accueilli les plus grands artistes et s'illustrent encore aujourd'hui par une programmation à la pointe.


La Cigale (18e)

Nichée au cœur de Paris, la Cigale est classée monument historique. Jadis cabaret accueillant les étoiles de la chanson française tels que Mistinguett, Maurice Chevalier ou Arletty, la Cigale prend un autre envol en 1987 sous l'impulsion du groupe les Rita Mitsouko.

Réactualisée et redécorée par l'architecte designer Philip Stark, la nouvelle Cigale ouvre ses portes sous la forme d'une salle de spectacle polyvalente recevant les artistes les plus avant-gardistes de la scène internationale, les vedettes françaises confirmées et des manifestations de tous genres.

Métro : Pigalle

L’Olympia (9e)

C'est le temple du music-hall et d'ailleurs le dernier en activité. Depuis son inauguration le 12 avril 1893, il a vu défiler les plus grands artistes de toutes les époques : de la Goulue à Edith Piaf en passant par Georges Brassens, Yves Montand et Joséphine Baker... Tous s'y construisirent une légende.

L'Olympia accueille également une grande variété de spectacles comme des cirques, des ballets, des films et des opérettes. Menacé de destruction puis reconstruit en 1997, il est classé patrimoine culturel depuis 1993. Aujourd'hui, passer à l'Olympia est synonyme de reconnaissance pour les artistes.

Métro : Opéra, Madeleine

Le Divan du monde (18e)

Situé au pied la butte Montmartre dans l'ancien fief de Baudelaire, Toulouse-Lautrec et Picasso, le Divan du monde se positionne aujourd'hui comme le lieu incontournable de l'actualité musicale et de la vidéo internationale. Espace de diffusion, de rencontres et de créations moderne et cosy, il accueille des artistes nationaux et internationaux autour d'une programmation allant du rock à l'électro et de l'installation visuelle à la performance vidéaste.

Métro : Anvers, Pigalle

Le Bataclan (11e)

Classé monument historique depuis 1991, le Bataclan est une autre scène mythique et incontournable de la capitale.

Café concert à ses débuts, le lieu a abrité des salles de cinéma puis accueilli chansonniers et danseuses de revue. Aujourd'hui, Le Bataclan est une salle de spectacle et de concert à la programmation des plus éclectiques, où se succèdent les plus grands artistes internationaux mais aussi les représentants de la nouvelle scène française, les comédies musicales et les one-man-show.

Métro : Oberkampf

L’Elysée Montmartre (18e)

Au pied du Sacré Coeur se dresse l'Elysée Montmartre, monument parisien de près de 2 siècles. C'est ici qu'est né le french cancan, que Zola proposa sa centième de L'Assommoir, que Toulouse-Lautrec réalisa quelques-uns de ses plus beaux tableaux, que Coluche rassembla les foules. Véritable institution, l'Elysée Montmartre a été ravagé par un incendie le 22 mars 2011. Le devenir de la salle est incertain.


Métro : Anvers

Le New Morning (10e)

Le lieu n'est pas très engageant, perdu dans la rue des Petites-Ecuries, à quelques encablures des Folies Bergères et des Grands Boulevards. Pourtant, le New Morning est la référence jazz incontestable de la capitale, depuis son ouverture en 1981. Les plus grandes pointures du jazz, du folk et du blues s'y sont produites : Miles Davis, Dizzy Gillepsie, Bireli Lagrene...

Métro : Grands Boulevards

Le Nouveau Casino (11e)

Depuis son ouverture à la mi-juin 2001, le Nouveau Casino, installé à l'arrière du café Charbon, rue Oberkampf, a pris son envol dans la comète des lieux musicaux parisiens. Ce lieu de concerts, d'images et de fête, orienté rock et musiques électroniques privilégie les expressions hybrides et les initiatives marginales.

Dès la tombée de la nuit, le Nouveau Casino se transforme en club à tendance électro et accueille de nouveaux talents ou des pointures underground. Le lieu est également le rendez-vous des amateurs d'arts numériques.

Métro : Oberkampf, Parmentier

Le Cabaret Sauvage (19e)

Le Cabaret Sauvage a ouvert ses portes en décembre 1997, dans le Parc de la Villette. Velours rouge et bois ciselé, tables et banquettes, lumières et miroirs biseautés, piste, parquet de bal en font son originalité.

A travers sa programmation très diversifiée, le Cabaret Sauvage accueille des artistes venus des quatre coins du monde pour des concerts, des spectacles de cabaret, des bals. Des artistes comme Goran Bregovic, Gotan Project, Birdy Nam Nam, Animal Collective, Brigitte Fontaine, PJ Harvey, Mano Solo y sont déjà passés.

Métro : Porte de la Villette

La Maroquinerie (20e)

A quelques pas du Père-Lachaise dans le 20e arrondissement et de la Bellevilloise, la Maroquinerie s'impose comme un acteur incontournable du milieu musical parisien par sa programmation éclectique à dominantes musiques actuelles (pop, rock, reggae, funk) et sa démarche de producteur et d'initiateur de festivals pointus (Les Nuits de l'Alligator) ou pour le moins insolite.

Sa salle, aux lumières tamisées et à l'esprit intimiste séduit. Ici, il est courant qu'artistes et spectateurs se côtoient autour d'un verre sur la terrasse aménagée. La Maroquinerie fait aussi office de bar restaurant et de lieu d'exposition.

Métro : Gambetta, Ménilmontant

Le Zénith (19e)

Le Zénith a ouvert ses portes à la Villette en janvier 1984, sous l'égide de Jack Lang, alors ministre de la Culture. Cette salle de 6 400 places, conçue par les architectes Jean-Paul Morel et Philippe Chaix, ouvre ses portes au rock et aux musiques populaires. S'y succèdent les grosses pointures du rock, des concerts de variétés et aussi des spectacles comiques.

Elle est la plus grande salle de concert après celle du Palais Omnisport de Paris Bercy, qui peut accueillir jusqu'à 17 000 spectateurs.

Métro : Porte de Pantin