10 conseils pour survivre dans une famille recomposée

Publié le 
10 conseils pour survivre dans une famille recomposée / iStock.com - RealCreation
10 conseils pour survivre dans une famille recomposée / iStock.com - RealCreation
Un enfant sur dix vit dans une famille recomposée. Ce chiffre, publié par L’INSEE en 2011, témoigne d'une mutation de la structure familiale, liée au nombre croissant des divorces et des séparations. Les couples se reforment donc souvent avec des enfants issus d'unions précédentes, ce qui ne facilite pas les relations. Face à la complexité des enjeux, la survie en famille recomposée est souvent un véritable défi. Voici nos conseils de survie !


10 mesures à appliquer... 

  1. Le couple est le socle de la famille recomposée. C'est autour de lui que les enfants vont puiser leur stabilité, mise à mal par les séparations précédentes. C'est pourquoi il doit être abrité des conflits et des jalousies qui peuvent survenir dans la nouvelle cellule familiale.

  2. La protection des enfants est également fondamentale. Ils doivent se sentir respectés et écoutés pour pouvoir trouver leur place et s'intégrer dans cette nouvelle famille.

  3. Pour qu'une famille puisse se construire, tisser des liens s'impose et pour cela, passer du temps ensemble. Des sorties, des repas et des activités tous ensemble sont donc au programme !

  4. Le temps est l'allié des familles recomposées. Il faut savoir se montrer patient et ne pas chercher à imposer à des enfants, sous le choc d'un divorce, un nouveau conjoint trop rapidement.

  5. S'il ne substitue pas au père ou à la mère, le beau-parent mérite le respect et joue un rôle éducatif. Son autorité doit donc être reconnue par les enfants qui ne sont les siens.

... pour réussir sa vie de famille

  1. Les règles de vie commune doivent être claires et respectées par tous les enfants, même par ceux qui ne vivent pas au domicile tout le temps. S'il existe des désaccords, ils ne doivent pas être réglés devant les enfants.

  2. Il est inutile de forcer tout le monde à s'aimer et de chercher à éviter les conflits à tout prix. La réalité est beaucoup plus complexe. Aussi parler et confronter ses points de vue permettent de libérer les tensions et d'assainir des situations tendues.

  3. La naissance d'un nouveau bébé peut faire craindre aux enfants d'être délaissés. Il est donc important de les inviter à exprimer leurs craintes et de les rassurer.

  4. Pour préserver l'unité de la famille, il est capital de se montrer juste et équitable avec tous les enfants et à ne pas privilégier son enfant au profit des autres.

  5. Savoir se montrer souple et accorder à chacun des moments de solitude ou de complicité avec son propre parent : il n'est pas indispensable que toutes les activités de la famille soient partagées par tous.