Ado : comment respecter sa vie privée ?

Publié le 

Ado : comment respecter sa vie privée ? / iStock.com - svetikd
Ado : comment respecter sa vie privée ? / iStock.com - svetikd

Les adolescents revendiquent peu à peu leur indépendance et tiennent à leur petit jardin secret. De leur côté, les parents sont soumis à la tâche difficile de garder le contrôle tout en essayant de ne pas s’immiscer dans la vie privée de leurs enfants.

L’adolescence est une phase difficile aussi bien pour les enfants que pour leurs parents. L’adolescent devient plus indépendant et défend sa vie privée coûte que coûte. La difficulté pour les adultes est de trouver l’équilibre entre la permissivité et la surprotection.

La chambre : un espace intime

Un adolescent est en âge d’avoir sa propre chambre où il pourra se retrouver et développer son autonomie. Toute forme de violation de cet espace personnel est à proscrire. Ainsi, les parents doivent éviter de fouiller la chambre de leur enfant ou même d’y entrer sans sa permission. Frapper avant d’entrer est essentiel. Il est conseillé d’instaurer des règles en lui expliquant qu’il peut y entrer dès qu’il sent un problème comme un conflit avec ses parents par exemple. C’est une manière de montrer à l’enfant qu’il vit dans la maison de ses parents et que ces derniers tiennent à lui.

La confidentialité : un maître mot

Le respect de la vie privée concerne aussi d’autres aspects de la vie de l’adolescent. Ainsi, les parents n’ont pas à surveiller ses moindres faits et gestes. Au contraire, ils doivent lui laisser une certaine liberté. En effet, les messages, courriels et journal intime de l’adolescent relèvent de sa vie privée. Les parents doivent donc éviter de les lire sans l’accord de l’intéressé. Cependant, en tant que responsables, ils ont le devoir de mettre en garde leur enfant sur les dangers que représentent les prédateurs en ligne en les informant des techniques de tromperie et des précautions à prendre.

La liberté sous condition

Bien que l’adolescent pense être assez grand pour prendre ses décisions, les parents doivent toujours garder leur autorité et le faire valoir. Il est par exemple conseillé de lui demander à chaque fois l’endroit où il compte aller et l’identité des personnes qui vont l’y accompagner. Savoir que ses parents s’inquiètent pour lui rassure l’adolescent. Il est aussi indispensable de fixer des limites comme un couvre-feu pour ne pas verser dans la permissivité.

Cet article a recueilli 2 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : éducation