Alimentation : comment éduquer le goût de son enfant ?

Publié le 

Alimentation : comment éduquer le goût de son enfant ? / iStock.com - yulkapopkova
Alimentation : comment éduquer le goût de son enfant ? / iStock.com - yulkapopkova

Certains enfants rechignent à consommer certains aliments, notamment des légumes. L’apprentissage du goût doit être réalisé par étape au fil des années.

Les parents savent qu’il est parfois difficile de donner à manger à un enfant. L’éducation du goût est importante pour lui permettre de faire le plein de vitamines et de sels minéraux, naturellement, grâce à son alimentation.

De 0 à 2 ans : les nouvelles expériences

D’après Sylvie Delaroche-Houot, cofondatrice de l’Association nationale pour l’éducation du goût des jeunes, le goût se développe bien avant la naissance. En effet, le fœtus s’habitue aux molécules odorantes des aliments dans le ventre de sa mère. L’exposer à diverses expériences alimentaires permettrait de forger son goût. Cependant, l'apprentissage du goût et des saveurs commence réellement lors de la diversification alimentaire qui intervient à l’âge de 6 mois. Vers 8 à 12 mois, le bébé découvre l’alimentation des grands et jusqu’à 2 ans il sera ouvert à toutes nouvelles propositions. Pour la psychologue Nathalie Rigal, c’est l’occasion de l’éduquer en lui faisant goûter divers aliments.

De 2 à 8 ans : la néophobie alimentaire

De l’âge de 2 à 8 ans, l’enfant entre dans une phase de fermeture appelée néophobie alimentaire. D’après Nathalie Rigal, 75% des enfants appartenant à cette tranche d’âge refusent de consommer des aliments “inconnus”. Ainsi, une carotte râpée sera perçue différemment de la purée que l’enfant a l’habitude de consommer. D’après Sylvie Delaroche-Houot, les parents ne doivent pas renoncer même si l’enfant refuse de manger ou s’il recrache l’aliment après l’avoir goûté. Certaines études ont démontré qu’il faut présenter un plat 8 ou 9 fois, sous différentes formes, pour habituer un enfant à son goût. La participation des parents au repas serait aussi favorable à la découverte.

De 8 à 12 ans : une ouverture

Selon Sylvie Delaroche-Houot, cette période est marquée par l’ouverture de l’enfant aux nouvelles expériences. Il accepterait plus facilement de goûter aux nouveaux aliments ou à certains légumes qu’il n’aimait pas auparavant. Associer différentes couleurs ou diverses découpes permettrait de varier les plaisirs. Si une nouvelle fermeture peut survenir à l’adolescence, les préférences alimentaires auraient tendance à se stabiliser jusqu’à l’âge adulte.

L'apprentissage du goût des enfants est marqué par différents stades. Autant de raisons d'en profiter pour leur faire découvrir le maximum de saveurs !

Pour éduquer le goût de vos enfants, réalisez une entrée qui leur donnera envie grâce à cette vidéo Pratiks !

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : éducation