Assurance chômage, retraites, radars de virage : ce qui change au 1er octobre

Publié le 

Assurance chômage, retraites, radars de virage : ce qui change au 1er octobre / iStock.com - Gilles_Paire
Assurance chômage, retraites, radars de virage : ce qui change au 1er octobre / iStock.com - Gilles_Paire

De nouveaux changements sont attendus au 1er octobre 2017. Ils concernent l’assurance chômage, la retraite, mais aussi la sécurité routière.

Chaque mois apporte son lot de nouveautés et octobre ne déroge pas à la règle. Zoom sur les principaux changements applicables au 1er septembre.

L’assurance chômage

À compter du 1er octobre, les entreprises devront s’acquitter d’une nouvelle contribution à l’assurance chômage de 0,05%. Pour information, la contribution versée actuellement est de 6,40%, soit 4% à la charge de l’entreprise et 2,4% pour le salarié. Le taux passe donc à 6,45%, et ce, pour toutes les rémunérations versées à partir de cette date, que ce soit dans le cadre d’un CDI, d’un CDD ou d’un contrat d’intérim. Cette nouvelle réglementation est aussi applicable aux rémunérations versées après le 1er octobre, même si elles concernent une période d’emploi antérieure. En outre, la surtaxation de la contribution d’assurance chômage des CDD sera supprimée.

La revalorisation de la retraite

Le mois d’octobre sera aussi marqué par une augmentation de la pension de la retraite. Lundi 18 septembre, le ministère de l’Économie et des Finances a annoncé une augmentation de la retraite de base de 0,8% applicable à partir du 1er octobre 2017. Cette augmentation concerne tous les régimes alignés à la retraite de la Sécurité sociale, notamment le RSI (indépendants), la MSA (agriculteurs) et le régime général des salariés du privé. Ce changement est la conséquence directe du nouveau mode de calcul prenant en compte l’indice des prix à la consommation hors tabac.

Les radars de virage

En 2016, 660 personnes, dont 160 motards et 500 automobilistes, ont succombé à leurs blessures suite à un accident résultant d’un excès de vitesse dans les virages. Pour inciter les usagers de la route à lever le pied, des radars mobiles seront installés à l’approche des virages considérés comme dangereux. D’après le ministère de l’Intérieur, 248 matériels de ce type seront déployés sur les routes sinueuses, surtout en montagne.

Cet article a recueilli 14 avis. 79% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : vie quotidienne