Carafes filtrantes : l'Agence nationale de sécurité sanitaire met en garde les utilisateurs

Publié le 

Carafes filtrantes : l'Agence nationale de sécurité sanitaire met en garde les utilisateurs / iStock.com - AnyVidStidio
Carafes filtrantes : l'Agence nationale de sécurité sanitaire met en garde les utilisateurs / iStock.com - AnyVidStidio

Le 22 mars, nous célébrerons la Journée mondiale de l'eau, cette ressource si précieuse. En marge de cet événement, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail, plus connue sous l’acronyme Anses, a publié son avis sur l’efficacité des carafes filtrantes. D’après l’agence, l’efficacité de ces matériels n’est pas démontrée.

Utilisée par 20% des foyers français pour filtrer l’eau du robinet, la carafe filtrante ne serait pas aussi efficace que les fabricants le prétendent. Pire encore, dans certains cas, elle altèrerait la qualité de l’eau.

Une efficacité à démontrer

D’après l’Anses, l’efficacité des carafes filtrantes disponibles sur le marché ne peut être prouvée malgré les affirmations des fabricants selon lesquelles ces matériels éliminent le goût désagréable de l'eau tout en réduisant le taux de chlore et de plomb. L’agence déplore notamment l’inexistence de tests pour vérifier l’efficacité des produits en vente. Elle préconise l’inscription sur les emballages ou les notices des pourcentages de réduction obtenus après tests.

Une eau de mauvaise qualité

Après expertise, l’Anses conclut que les carafes filtrantes altèrent la qualité de l’eau au lieu de l’améliorer. D’après elle, ces matériels abaissent le pH de l’eau et favorisent le déploiement de certains contaminants tels que le sodium, le potassium, les ions argent et l’ammonium. Toutefois, l’agence précise que les données dont elle dispose ne permettent pas d’identifier des risques pour la santé des utilisateurs.

Diverses recommandations

L’agence recommande aux utilisateurs de bien lire la notice et de respecter les conseils des fabricants concernant le nettoyage de la carafe, le remplacement de la cartouche ou le contact de l’eau filtrée avec des ustensiles de cuisine en métal. Elle conseille également aux personnes suivant un régime pauvre en potassium ou en sodium de demander l’avis de leur médecin. En outre, l’eau filtrée doit être consommée dans les 24 heures suivant son traitement. L’Anses met enfin en garde les consommateurs contre les carafes filtrantes proposées en ligne qui ne sont pas toutes conformes aux normes européennes.

Cet article a recueilli 4 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : conseils santé