Comment calculer son budget auto ?

Publié le 

Comment calculer son budget auto ? / iStock.com - Altayb
Comment calculer son budget auto ? / iStock.com - Altayb

L’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) effectue tous les dix ans environ, une enquête nationale sur les déplacements des personnes. La dernière, réalisée sur 2018 et 2019, mettait en lumière le fait que la mobilité, et notamment la voiture, représentait un poste majeur de dépense des ménages, juste derrière le logement, et quasiment à égalité avec l'alimentation. Depuis 2019, de multiples habitudes de consommation qui avaient commencé à évoluer ont accéléré leur mutation à la faveur de la crise sanitaire, des confinements, et du télétravail… La tendance est à des moyens de transport plus collaboratifs (notamment via le co-voiturage et la mobilité partagée) et plus écologiques (avec les voitures et les vélos éléctriques ainsi que les trottinettes) ce qui a un fort impact sur l’industrie automobile. Pour autant, à date, la voiture demeure un poste de dépense majeur, qu’il convient de parfaitement cerner. Pour aider les ménages français à y voir plus clair, il existe un outil précieux : le simulateur de budget auto… Pourquoi et comment en tirer parti ? On vous dit tout !

De quoi est constitué un budget auto ?

Le coût d’achat de votre véhicule

La dépense essentielle à prendre en compte est, bien sûr, le coût du véhicule. Or, ce poste de dépense est à géométrie variable, selon que l’achat se fait au comptant ou à crédit.  Même s’il représente une dépense supplémentaire, le crédit auto s’est beaucoup démocratisé : plus besoin de débloquer votre épargne pour acheter un nouveau véhicule, vous pouvez en demander le financement très facilement, avec ou sans apport personnel ! Le prêt peut en effet atteindre 100% du coût, avec des démarches qui, de surcroît, sont devenues particulièrement rapides et aisées. Par exemple, l'organisme de crédit cetelem propose sur son site une offre de crédit auto qui permet d’obtenir en ligne, une réponse de principe ultra rapide et des taux très attractifs.

L'offre de comparateurs de crédits auto en ligne est pléthorique. Ils permettent de mettre en concurrence les offres de l’ensemble des acteurs du marché qui ont beaucoup évolué ces dernières années. En plus des banques traditionnelles, les organismes spécialisés qui ont développé leurs propres offres sont en effet nombreux. Cela bénéficie aux ménages qui se voient proposer des taux d’intérêt - et autres formules de financements intégrant, par exemple, l’entretien du véhicule - toujours plus compétitifs. D’où l’intérêt, à ce stade, de s’appuyer sur un comparateur pour s’y retrouver dans la jungle des offres !

Les frais de carburant de votre véhicule

Là encore - et bien qu’ils représentent toujours un poste conséquent - ces frais sont à géométrie variable. Ils dépendent en effet du modèle et de la version du véhicule (essence, diesel, ou bien fonctionnant à électricité, au GNV, ou au GPL…). On estime qu’une voiture d’occasion dotée d’un moteur à essence représente en moyenne un budget carburant qui constitue 35% du budget total. S’il est évident que les énergies nouvelles telles que l’électrique, le GNV ou le GPL réduisent ce poste, il est aussi clair que l’économie est compensée par le coût d’achat majoré, de ce type de véhicules.

Les frais d’assurance de votre véhicule

Beaucoup plus aisé à anticiper que les autres postes de dépenses, le coût d’assurance du véhicule est toutefois dépendant de multiples critères : son ancienneté, son nombre de chevaux, le passif – ou l’actif - du conducteur, la zone géographique où il se trouve, les garanties et bien sûr le choix du prestataire… Une fois le contrat signé, il faut savoir que des paramètres inattendus tels que des frais de franchise ou de remorquage non prévus au contrat peuvent venir grever le budget assurance. Ces clauses spécifiques doivent donc faire l’objet d’une attention toute particulière.

Les frais d'entretien de votre véhicule

Malheureusement, même les plus robustes des véhicules nécessitent un minimum d’entretien ! Voici les incontournables :

  • Les frais de pneumatiques
  • Les vidanges
  • L’entretien des freins
  • Les changements de batterie
  • Les changements de courroie de distribution
  • Les frais correspondants aux contrôles techniques obligatoires

Ces dépenses sont paradoxalement souvent les moins bien prises en compte dans le budget, alors qu’elles peuvent s’avérer assez conséquentes ! On considère en effet qu’en moyenne les dépenses dites « d’entretien et de réparation courantes » d’un véhicule comptent à hauteur de 37 % du budget global de l’automobile.

La décote que subit votre véhicule

Contrairement aux vins ou aux maisons, qui se bonifient en prenant de l’âge, une voiture connait exactement l’effet inverse… À peine est-elle achetée qu’elle commence à se dévaloriser ! Et cela peut atteindre 20% de sa valeur dès la première année. Ce paramètre, trop souvent ignoré est également à intégrer au budget si vous comptez revendre le véhicule rapidement.

Les éventuels PV qui viennent agrémenter le parebrise de votre voiture…

Ce poste n’est pas une fatalité, mais au vu des quantités de radars et de contrôles qui deviennent exponentiels en France, mieux vaut tout de même provisionner un peu ce coût, ainsi que, pour les inconditionnels de la vitesse, celui d’un éventuel stage de rattrapage de points !  

L’intérêt d’un simulateur de budget auto…

Pour calculer le budget de votre automobile, il suffit d’additionner les coûts annuels de tous les postes précédemment cités et d’en établir une moyenne. Si vous n’avez pas le recul suffisant, utiliser un simulateur de budget auto permet de gagner du temps et effectuera le travail à votre place ! Basé sur du déclaratif, cet outil - suivant la qualité des déclarations effectuées - vous permettra d’obtenir quel que soit le véhicule, un budget annuel plus précis. Pour ce faire, le simulateur de budget auto comptabilise, de manière personnalisée, chaque poste de dépense et en ressort un « prix de revient kilométrique » (PRK). L’outil permet ainsi de bénéficier d’une analyse objective, quel que soit le nombre de kilomètres effectués. Le simulateur, utilisé en amont de l’achat, permet aussi de pouvoir conforter – ou non - votre coup de cœur auto, en mettant en adéquation votre budget estimé, avec le montant exact de ce qu’il vous coûtera annuellement…