Conso : redécouvrez l'auto-stop avec OuiHop

Publié le 

Conso : redécouvrez l'auto-stop avec OuiHop / iStock.com - portishead1
Conso : redécouvrez l'auto-stop avec OuiHop / iStock.com - portishead1

Le covoiturage compte aujourd’hui de nombreux adeptes soucieux de l’impact de l’émission de carbone sur l’environnement. Apparue en 2015, l’application OuiHop remet l’auto-stop au goût du jour. Explications.

Fondé par Laurent Maghdissian, Franck Rougeau et Jean-Baptiste Boneu, OuiHop combine le covoiturage et l’auto-stop. Zoom sur cette application révolutionnaire.

Un concept simple

Tout comme les applications de covoiturage à l’instar de Citygoo ou de BlaBlaCar, OuiHop met en relation les piétons et les conducteurs. Cependant, aucune réservation préalable n’est requise et les trajets sont de courte distance. En effet, il suffit au piéton de se connecter à l’application pour formuler sa demande lorsqu’il est prêt à partir. Sa requête est immédiatement transmise à tous les conducteurs se trouvant à proximité et allant dans la même direction. Si l’un d’eux accepte de prendre en charge le demandeur, ce dernier est averti et n’a plus qu’à attendre sa voiture du moment.

Un service d’entraide

Un piéton inscrit sur OuiHop bénéficie gratuitement de ce service dans la limite de 3 demandes mensuelles. S’il souhaite en profiter de manière illimitée, il doit payer 2 € par mois. Si aucun échange monétaire ne s’effectue entre le passager et son conducteur, ce dernier reçoit des points virtuels pour chaque trajet accepté. Il peut ensuite les échanger contre des chèques-cadeaux valables chez les partenaires de l’application comme Groupama, Speedy, Zenpark, BP ou Wonderbox. Le conducteur a aussi la possibilité d’utiliser le service gratuitement. Un partenariat signé entre OuiHop, la RATP, la Société du Grand Paris et Ile-de-France Mobilités permet aux détenteurs du Pass Navigo de bénéficier gratuitement de l’application. Une bonne manière de privilégier l'intermodalité, c'est à dire l'utilisation successive de moyens de transport pour un même trajet.

De l’auto-stop sécurisé

D’après ses initiateurs, le service proposé par OuiHop est plus sécurisé que l’auto-stop classique. Selon la start-up, les profils des utilisateurs, piétons comme conducteurs, sont vérifiés. À la fin du trajet, l’application invite le piéton à noter de 0 à 5 le conducteur qui lui a rendu service.

Cet article a recueilli 2 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : auto