Cool Job : devenez journaliste spécialisé... dans le bacon !

Publié le 

Cool Job : devenez journaliste spécialisé... dans le bacon !/ iStock.com - RyanJLane
Cool Job : devenez journaliste spécialisé... dans le bacon !/ iStock.com - RyanJLane

En juin 2016, Extra Crispy, un site dédié au brunch et au petit-déjeuner, a publié une offre d’emploi en vue de recruter un journaliste spécialisé dans le bacon. L’heureux élu a dû parcourir les États-Unis à la recherche de la meilleure recette de lard fumé.

Certains chanceux ont l’opportunité d’exercer des métiers hors du commun. Ainsi, Scott Gold a été sélectionné par le site Extra Crispy pour devenir journaliste spécialisé en bacon.

Un poste très convoité

L’offre d’emploi publiée en 2016 par Extra Crispy, un site appartenant au groupe de presse Time Inc., n’est pas passée inaperçue. Au contraire, plus de 1 500 personnes ont déposé leur candidature pour ce poste considéré par certains comme le meilleur job du monde. Pour rappel, les intéressés devaient écrire un texte de 600 mots racontant une expérience liée au bacon.

Scott Gold : l’heureux élu

Deux mois après la publication de l’offre d’emploi, le site a choisi Scott Gold pour devenir son journaliste freelance spécialisé dans le bacon. Il faut dire que ce critique culinaire de 39 ans, originaire de La Nouvelle-Orléans, a le profil de l’emploi. D’après ses dires, c’est depuis sa plus tendre enfance que le bacon fait partie de sa vie, le dégustant enroulé autour d’huitres frites, avec des pâtes et du tasso ou des muffuletas à la charcuterie. Ce critique gastronomique indépendant publie de nombreux articles dans des médias américains. Il est aussi l’auteur de The Shameless Carnivor, a Manifesto for Meat Lovers qui se traduit par “Le carnivore sans vergogne, un Manifeste pour les amoureux de la viande”.

Une mission difficile, mais amusante

Durant trois mois, Scott Gold a ainsi parcouru les États-Unis pour trouver le meilleur bacon du pays, voire peut-être du monde. D’après l’heureux élu, sa tâche est complexe dans la mesure où le bacon n’est jamais mauvais, et que les recettes originales sont difficiles à dénicher. Scott Gold devait également étoffer sa rubrique d’articles sur la culture du bacon. Malgré le risque de se lasser du bacon au bout de 3 mois d’enquête, le critique barbecue de Texas Monthly lui a conseillé de ne jamais nier le fait qu’il exerce l’un des métiers les plus enviés du monde.

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : fiches métiers