Cool news : l'essentiel du calendrier astronomique 2018

Publié le 

Cool news : l'essentiel du calendrier astronomique 2018 / iStock.com - micolino
Cool news : l'essentiel du calendrier astronomique 2018 / iStock.com - micolino

Cette nouvelle année réserve de nombreuses surprises aux curieux et aux grands amateurs d’astronomie. Les passionnés sont notamment excités par tous les phénomènes visibles depuis la Terre et les différentes missions en cours. Découvrez l'essentiel du calendrier astronomique de 2018.

Le calendrier astronomique de 2018 est particulièrement riche en évènements fascinants. L’année sera notamment agrémentée de pluies d’étoiles filantes, d’éclipses solaires et lunaires, de superlunes... Les scientifiques invitent ainsi les connaisseurs comme les profanes à lever plus souvent les yeux vers le ciel et à contempler la splendeur de la mécanique céleste.

Les plus spectaculaires

L’année 2018 débuté de manière spectaculaire avec deux superlunes, le 1er et le 31 janvier. À ces dates, la lune semblera un peu plus grosse vue de la Terre. Ce spectacle inhabituel s’explique par la nature elliptique de sa trajectoire. La distance entre les deux corps célestes varie régulièrement, du “périgée” (le point où la lune est le plus proche de la Terre) à “l’apogée” (le point où elle est la plus éloignée). Le rapprochement du 1er janvier est un évènement particulièrement notable, car la lune ne sera plus aussi proche avant le 25 novembre 2034.

La France aura également droit à des éclipses lunaires et solaires partielles. Les passionnés souhaitant assister à une éclipse totale du soleil devront malheureusement se déplacer dans l’hémisphère sud. Le phénomène sera particulièrement saisissant en Antarctique, en Australie et en Amérique du Sud. Par ailleurs, le 27 juillet, une éclipse lunaire coïncidera avec le jour de l’opposition de Mars.

Les chasseurs de pluie de météorites seront aussi comblés cette année. Les Perséides font partie des plus importantes et atteindront un pic d’environ 60 météorites par heure, le 12 et le 13 août. Les Géminides seront quant à elles encore plus impressionnantes avec un pic de plus de 120 météores par heure, le 13 et le 14 décembre.

Les évènements incontournables

Cette année, Saturne, Jupiter et Mars se trouveront à une distance relativement faible de la Terre. Baptisé “opposition”, cet alignement permet d’observer plus facilement ces planètes à l’aide de jumelles, de lunettes ou de télescopes. Il s’agit d’une opportunité unique pour initier les débutants à l’astronomie.

2018 sera à marquer d’une pierre blanche pour les missions lunaires et spatiales en général. L’Inde projette de lancer un rover en direction de la lune, Google envisage d’y envoyer un robot mobile, SpaceX prévoit, avant une mission martienne en 2025, un voyage en orbite autour du satellite et les Chinois ambitionnent d’explorer sa face cachée. Pendant ce temps, la mission Rosetta poursuit sa conquête des astéroïdes et les astronomes pourraient enfin diffuser les premières images de l’horizon des évènements d’un trou noir, Sagittarius A*.

Cet article a recueilli 3 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : natureplein air