"Devoirs faits" : le nouveau dispositif d'aide aux devoirs pour les collégiens

Publié le 

"Devoirs faits" : le nouveau dispositif d'aide aux devoirs pour les collégiens / iStock.com-PeopleImages
"Devoirs faits" : le nouveau dispositif d'aide aux devoirs pour les collégiens / iStock.com-PeopleImages

Désormais, les collégiens n’ont plus d’excuse pour ne pas finir leurs devoirs à la maison. Ils peuvent bénéficier du dispositif “Devoirs faits” pour les réaliser avec l’aide des professeurs ou des encadreurs assignés à chaque groupe. Pour 2018, le ministère de l’Éducation nationale prévoit de consacrer une enveloppe de 220 millions d’euros à la mise en place de ce programme.

Disponible depuis la rentrée des vacances de la Toussaint, le dispositif d’aide "Devoirs faits" vise à encourager le travail personnel des collégiens. Tour d’horizon de ce dispositif d’aide aux devoirs qui se présente comme une continuité de la loi sur la cohésion sociale initiée par Jean-Louis Borloo.

Une étude gratuite supervisée

Si auparavant, les élèves devaient rentrer chez eux à la fin des cours, ils peuvent aujourd’hui rester au sein de leur établissement pour profiter du programme "Devoirs faits". Ce dispositif d’aide aux devoirs se traduit par un temps d’étude au cours duquel les élèves peuvent rester en classe pour réaliser leurs devoirs ou apprendre leurs leçons. En cas de besoin, ils ont la possibilité de bénéficier de l’encadrement d’un professionnel, et ce, gratuitement. Les collégiens peuvent ainsi demander des explications supplémentaires sur les leçons non comprises, bien que la priorité soit accordée aux devoirs et travaux écrits donnés par les enseignants.

Une entière liberté pour les établissements scolaires comme pour les élèves

Chaque établissement scolaire est libre de définir le volume horaire dédié au dispositif et la taille des groupes. Les horaires peuvent être fixés en fin de journée ou lors des pauses méridiennes, tant qu'ils demeurent en dehors des heures de cours. Les collégiens sont encadrés par des professionnels volontaires, notamment des professeurs, des jeunes du service civique ou des assistants d’éducation. Il est important de souligner que les élèves sont également libres de rester ou non après les cours pour faire leurs devoirs. Toutefois, force est de constater que le travail personnel de chaque étudiant est un facteur de réussite non négligeable de la scolarité. De plus, l’objectif de "Devoirs faits" est de pallier les inégalités relatives à la capacité des parents à apporter leur aide à leurs enfants.

Cet article a recueilli 1 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : éducation