Entreprises : le MEDEF propose des axes de réforme

Publié le 

Entreprises : le MEDEF propose des axes de réforme / iStock.com - Franck Reporter
Entreprises : le MEDEF propose des axes de réforme / iStock.com - Franck Reporter

À l’approche de l’élection présidentielle, le Medef a fait part, le 14 février, de ses idées de réforme. Ces propositions s’articulent principalement autour de quatre axes détaillés dans son livre bleu intitulé “Le monde change, changeons la France”, rendu public lors du point presse mensuel de cette organisation patronale.

Interviewé sur Europe 1, Pierre Gattaz, président de la première organisation patronale de France, a affirmé que la confiance est le mot magique pour faire rebondir l’économie française et que les entrepreneurs doivent être écoutés. Il précise qu’en 2016, 200 000 emplois ont été créés sans confiance ni croissance. Alors, avec un peu de confiance, l’économie se portera mieux, selon  M. Gattaz.

De nombreux points à réformer

Afin de redresser l’économie, le Medef propose quatre grands axes de réformes. Ces propositions incluent entre autres la baisse de la fiscalité afin de restaurer les marges des entreprises. Cette proposition vise une refonte des taxes et impôts concernant les entreprises, notamment la suppression de l’ISF ou la réduction de l’IS à 22%. Le Medef porte aussi un intérêt particulier à la simplification des normes. Pierre Gattaz suggère la suppression de deux anciens textes pour tout nouveau texte de loi adopté. Il préconise également la flexibilité du marché du travail avec entre autres l’allongement de l’âge du départ à la retraite à 65 ans ainsi que l’assouplissement du licenciement. Enfin, M. Gattaz se focalise sur l’éducation et l’apprentissage.

Des rencontres prévues avec les candidats à la présidentielle

Le 21, 28 mars et 5 avril, le Medef ainsi que neuf autres organisations patronales recevront tous les candidats pour faire le point sur leurs programmes économiques. Ces rencontres se dérouleront à Paris et constitueront une occasion pour les chefs d’entreprises de s’assurer de la cohérence des programmes de chacun. À noter que les axes de réformes prévus par le Medef sont relativement proches du programme du candidat François Fillon. Pierre Gattaz a par ailleurs précisé que le projet de ce dernier est le plus pragmatique.

Cet article a recueilli 2 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : entreprise