Facebook Messenger teste un bouton “Je n’aime pas”

Publié le 

Facebook Messenger teste un bouton “Je n’aime pas” / iStock.com - s-cphoto
Facebook Messenger teste un bouton “Je n’aime pas” / iStock.com - s-cphoto

Depuis quelques jours, Facebook teste sur sa messagerie instantanée Messenger un bouton “Je n’aime pas”. Pour l’instant, cette option n’est accessible qu’à quelques privilégiés.

Depuis quelques années, les utilisateurs de Messenger sont nombreux à demander l’ajout d’un bouton “Dislike” que le réseau social a toujours refusé d’installer. Cette fois, Facebook a décidé de mener des tests avant de décider du déploiement de cette fonctionnalité.

Des tests en cours

A l’occasion d’une interview accordée dimanche dernier au site américain TechCrunch, Facebook a affirmé le test de ce nouveau bouton auprès de quelques utilisateurs triés sur le volet. D’après son porte-parole, le réseau social souhaite ajouter de nouvelles fonctionnalités plus amusantes à sa plateforme de messagerie instantanée. Les tests en cours permettraient à Facebook d’observer les réactions des utilisateurs aux messages qu’ils reçoivent.

Un “Non” plutôt qu’un “Je n’aime pas”

D’après Facebook, le nouvel émoji en forme de pouce inversé signifie un “Non”, mais pas un rejet pur et simple. En effet, le réseau social de Mark Zuckerberg trouve que la seconde interprétation est trop violente, raison pour laquelle il s’est toujours refusé à l’installer. Selon le porte-parole de Facebook, le bouton en forme de pouce inversé devrait être utilisé pour exprimer un désaccord à la suite d’une question posée ou un avis négatif devant un choix à faire.

Cet article a recueilli 3 avis. 100% des utilisateurs ont trouvé cet article "pratique".

Les catégories relatives à cet article : informatique